Les tranchées du muscle utérin : l'involution de l’utérus

Après l'accouchement, votre corps doit récupérer, les organes se remettre en place, notamment votre utérus : c'est l'involution de l'utérus. On vous en dit plus !


involution de l'utérus

Qu'est-ce que l'involution de l'utérus ?

Votre utérus qui mesurait 6 à 8 cm avant votre grossesse a pu se gonfler, jusqu’à 33 cm. Une fois la délivrance terminée, votre utérus commence immédiatement à se rétracter et à diminuer de volume. On parle de l’involution de l’utérus, grâce aux contractions utérines, votre utérus va progressivement retrouver sa taille initiale, c’est à dire la taille d’une grosse figue. Ces vives contractions appelées “tranchées” s’apparentent à des violentes coliques et durent pendant 3 ou 4 jours.

Ces contractions appelées tranchées

Les tranchées sont plus fortes au fil des grossesses, car les fibres musculaires ont été distendues à plusieurs reprises. Elles seront également plus fortes si vous allaitez parce que, en tétant, le bébé déclenche la production d’ocytocine, une hormone qui agit sur la montée de lait et stimule la contraction de l’utérus. Si vous avez décidez d’allaiter, vos contractions seront plus fortes, mais aussi plus efficaces pour retrouver un ventre plat ! Les tranchées ont comme autre avantage d’écarter tout risque d’hémorragie, en comprimant les vaisseaux sanguins qui se sont ouverts au passage de votre bébé, ces vaisseaux, privés de débit, s’amenuisent au point de redevenir de simples capillaires. Si les tranchées sont utiles, il est en revanche inutile qu'elles vous fassent mal ! Demandez à votre gynécologue de vous donner un médicament antidouleur.

Les massages sont, eux aussi, efficaces, cherchez à repérer l'emplacement de votre utérus entre le nombril et le pubis et massez en dessinant des petits cercles dans le sens des aiguilles d'une montre. Quand un spasme survient, essayez de vous relaxer car la tension accroît la sensation de douleur. Fermez les yeux et expirez profondément en relâchant le plus possible vos muscles abdominaux.