Saignements post accouchement ou lochies : quand faut-il s'inquiéter ?

Après l'accouchement, le corps de la jeune maman connaît de nouveaux bouleversements qui se traduisent parfois par des saignements, que l'on appelle lochies.


lochies

Qu'est-ce que c'est ?

Immédiatement après l'accouchement, votre utérus se contracte et commence à diminuer de volume. Les contractions de votre utérus permettent une ligature naturelle des vaisseaux, évitant ainsi les hémorragies. Néanmoins, un écoulement sanguin va persister le temps que la cicatrisation de la paroi utérine soit complète.

Pendant les 3 à 5 jours qui suivent l'accouchement, ces pertes de sang sont assez abondantes car elles entraînent la partie de la muqueuse de l'utérus qui entourait initialement l'œuf.Ces hémorragies postnatales s'atténuent peu à peu pour devenir sanguinolentes pendant 8 jours et enfin s'éclaircir. Elles sont, en fait, formées par les débris de muqueuse, les caillots de sang et les sécrétions lymphatiques et glandulaires. Les pertes peuvent parfois passer à la couleur marron, sans qu'il y ait d'inquiétude particulière à avoir. Parfois l'écoulement redevient plus abondant vers le 13ème jour, on parle du «petit retour des couches».

Les saignements peuvent durer 4 à 8 semaines, mais il n'est pas rare que tout soit rentré dans l'ordre après 3 semaines.

Les lochies seront plus abondantes :

Il est déconseillé d'avoir des rapports sexuels durant cette période. Par ailleurs, après 6 semaines en général, les menstruations reviennent. Ce qui signifie que vous devrez à nouveau vous protéger à l'aide d'une contraception : pilule, préservatif, implant, stérilet...

Quels sont les symptômes des lochies ?

Les saignements sont inquiétants car ils peuvent révéler une infection ou une hémorragie lorsque :

  • vos pertes deviennent malodorantes ou douloureuses
  • vos pertes restent franchement rouge vif après le 5ème jour
  • vous avez plus de 38° de fièvre pendant plus de 24 heures
  • vous avez des douleurs dans le bas-ventre
  • votre rythme cardiaque accélère
  • vos pertes contiennent des caillots de sang
  • vos pertes deviennent soudainement beaucoup plus importantes

Si vous êtes sujette à plusieurs de ces symptômes, consultez rapidement un gynécologue ou une sage-femme.

Les traitements pour stopper les lochies

Selon les cas, le professionnel de la santé pourra vous prescrire un traitement : des compléments de fer pour compenser les pertes de sang, des médicaments pour accélérer la cicatrisation de l'utérus ou faciliter la coagulation du sang, des antibiotiques s'il y a infection, ou encore un curetage de l'utérus. Si rien ne fonctionne, le dernier recours sera l'hospitalisation de la jeune maman pour trouver une solution plus adaptée.