Accouchement: d'un corps plein à un corps vide

Il peut être perturbant de se retrouver, après l'accouchement, avec un autre corps qui n'est ni celui qu'on arborait avec fierté au cours de la grossesse ni celui d'avant l'attente de bébé. La transformation instantanée de corps plein en corps vide peut même être troublante.


Accouchement: d'un corps plein à un corps vide

D'un point de vue esthétique, la maternité peut avoir des conséquences, tant sur le corps que sur le visage, qui varient selon chaque femme mais aussi selon le nombre de grossesses à son actif.

Certaines d'entre nous se résignent car elles s'imaginent qu'il y a un prix inévitable à payer pour avoir un enfant. Elles finissent donc par sacrifier leur corps tant elles sont absorbées par le bien-être de leur enfant.

D'autres mamans se sentent littéralement débordées par leur nouveau rôle et pensent ne plus avoir ni le temps ni l'énergie de s'occuper d'elles.

En ce qui concerne les seins, il peut arriver qu'ils restent trop gros et aient tendance à tomber après la grossesse. Il est alors possible de recourir à la chirurgie esthétique car une plastie mammaire peut être une solution mais il faut savoir que des cicatrices resteront plus ou moins visibles.

Dans d'autres cas, la poitrine peut, au contraire, avoir fondu à vue d'œil. La mise en place d'une prothèse peut alors lui redonner du volume. Dans les deux cas, veillez cependant à toujours faire appel à un chirurgien reconnu.

Quant au ventre, il peut rester distendu puisque les muscles abdominaux ne jouent plus leur rôle de sangle naturelle. A titre de prévention, il est indispensable de pratiquer de la gymnastique pendant et après la grossesse.

Un peu de persévérance en la matière vaut vraiment la peine car plusieurs mois d'exercices réguliers s'avèrent nécessaires pour retrouver de bons muscles. Un régime alimentaire peut également vous aider à éliminer l'excédant de graisse.

Sachez aussi que les massages ne sont d'aucune utilité pour retrouver un ventre plat. Et les appareils électriques vendus dans le commerce encore moins!

Si malgré tous vos efforts, vous gardez un excès de graisse, vous pouvez envisager une lipo-aspiration. Mais à la seule condition que votre peau et vos muscles aient retrouvé une bonne tonicité. Cette intervention peut aussi être pratiquée lorsqu'un excès de graisse persiste au niveau des cuisses et des fesses.

Il est également possible de retendre chirurgicalement la peau du ventre restée distendue ou encore de réduire une hernie de l'ombilic qui peut se produire après l'accouchement.

Parlons, à présent, du poids et de la silhouette. Ne croyez pas aux miracles et sachez qu'il faut compter environ six mois pour retrouver son poids initial et plus ou moins un an pour le tour de taille.

Afin d'éviter qu'une véritable obésité ne s'installe, il faut absolument perdre peu à peu les kilos superflus. Si malgré le délai de six mois, vous n'avez toujours pas retrouvé votre poids, parlez-en à votre médecin car il pourra vous conseiller de consulter un nutritionniste.

En ce qui concerne la peau, le fameux masque de grossesse disparaît de lui-même en quelques mois. Tout comme la pigmentation anormale de la ligne médiane abdominale en dessous du nombril. Mais pour favoriser ces disparitions, il faut s'exposer le moins possible au soleil. Si vous accouchez en hiver, vous devez également faire attention, l'été suivant, afin que des taches brunes n'apparaissent pas.

Et les varices ? D'une manière générale, elles disparaissent quasi complètement après une première grossesse mais ceci est malheureusement moins vrai au fur et à mesure des grossesses suivantes. Il existe des médicaments qui peuvent agir sur les troubles engendrés par les varices mais ils n'ont peu ou pas d'effet sur les varices en elles-mêmes.

Si le préjudice qu'elles causent vous semble trop important, vous pouvez recourir soit à la sclérose (injection de produits dans les veines afin de diminuer leur volume) soit à la chirurgie qui permet d'enlever une ou les deux grosses veines de chaque membre inférieur. Les recours sont les mêmes en ce qui concerne les hémorroïdes.

En conclusion, il est important que vous sachiez que la chirurgie esthétique ne peut s'envisager avant un délai d'un an après l'accouchement et que ce n'est, en aucun cas, une décision à prendre sur un coup de tête ou à la légère. Il faut, en effet, laisser du temps à votre corps afin qu'il puisse retrouver son aspect d'avant.

Par ailleurs, il vaut mieux avoir eu tous ses enfants avant de recourir à la chirurgie esthétique car une nouvelle grossesse risque de fausser les résultats obtenus. Sans oublier que de telles interventions coûtent cher.