Accouchement : les mères programmées pour mieux entendre les pleurs nocturnes de bébé ?

Selon une étude, l'ocytocine permettrait mères d'être plus réceptives aux pleurs nocturnes de bébé.


Accouchement : les mères programmées pour mieux entendre les pleurs nocturnes de bébé ?

C’est un fait avéré chez beaucoup de jeunes parents : quand bébé pleure la nuit, papa n’entend pas et maman se lève ! Des chercheurs américains auraient trouvé une explication scientifique à cet étrange phénomène.

Selon eux, l’ocytocine, la fameuse hormone de l’amour, largement présente chez les femmes qui viennent d’accoucher, permettrait aux jeunes mères de mieux entendre les pleurs de leurs bébés. Pour arriver à cette conclusion qui arrange bien des papas, les chercheurs ont injecté de l’ocytocine à des souris vierges.

Les chercheurs ont alors constaté que les souris ayant reçu leur dose d’ocytocine répondait mieux aux pleurs des souriceaux que les autres souris, alors même qu’elles n’étaient pas mères. « Il est remarquable de voir comment l'ocytocine injectée décale le comportement animal et que les souris qui ne savent pas comment effectuer une tâche sociale pourraient soudainement la faire parfaitement », précise Bianca Marlin, co-auteur de cette étude, selon Allodocteurs.

L’ocytocine, l’hormone de l’instinct maternel ?

Les mères pourraient donc avoir une aptitude innée, due à leur instinct maternel boosté par l’ocytocine, à entendre les pleurs nocturnes de bébés… et donc à se lever pour y répondre !

Mais les mêmes chercheurs ont d’ailleurs renouvelé l’expérience en bloquant les récepteurs d’ocytocine des souris vierges. Elles continuaient malgré tout à répondre aux pleurs des souriceaux des autres mères. Il faut dire que les travaux sur un instinct maternel supposé inné restent contestés. Le lien scientifique entre ocytocine et instinct maternel est encore flou.

Selon le site Allodocteurs, d’autres études ont montré que les pères aussi reconnaissaient les pleurs de leur bébé et que le temps passé avec bébé était bien plus déterminant que les hormones pour reconnaître les pleurs de son bébé.

 Et vous qu’en pensez-vous ? Existe-t-il un instinct maternel ?