La pilule du lendemain

La pilule du lendemain n'est pas une méthode contraceptive à proprement parler : c'est une contraception d'urgence.


La pilule du lendemain

Rapports non protégés ou mal protégés, oubli de pilule, préservatif qui s'est rompu, victime d'un viol, ... Ces situations sont susceptibles de donner lieu à une grossesse non désirée.

Il existe une « solution » qui n'est toutefois pas efficace à 100% et qui ne peut être utilisée que dans des cas exceptionnels.

On parle de contraception d'urgence, la plus connue étant la pilule « du lendemain ». Cette pilule doit être prise le plus rapidement possible (dans les 12 heures qui suivent le rapport et au plus tard dans les 72 heures). Plus vous la prenez vite, plus vous augmentez vos chances de ne pas tomber enceinte.

La pilule du lendemain permet de bloquer l'ovulation ou d'éviter l'implantation d'un œuf fécondé.

La

pilule Norlevo

(comprimé renfermant un progestatif) est sans doute la pilule la plus récente et la plus prescrite à l'heure actuelle. Elle est en vente libre en France, pas de prescription médicale nécessaire donc. Elle coûte environ 9 Euros.

Cette méthode d'urgence ne peut en aucun cas remplacer une contraception régulière. En effet, elle ne permet pas d'éviter une grossesse et, en tous les cas, le surdosage hormonal qu'elle entraîne n'est pas souhaitable à long terme. Par ailleurs, la prise simultanée de cette pilule avec d'autres médicaments peut annuler l'effet ou diminuer l'efficacité de cette contraception d'urgence.

Nous vous conseillons vivement de prendre rendez-vous chez votre médecin ou de vous rendre dans un centre de planning familial si vous n'êtes pas réglée dans les jours suivant la prise du contraceptif ou si vous présentez des symptômes pouvant suggérer une grossesse. Par ailleurs, vous pourrez y discuter des risques de MST et d'une méthode de contraception adaptée si vous ne disposez pas déjà d'une contraception régulière.

A noter qu'il existe une autre méthode de contraception d'urgence alternative à la pilule du lendemain qui consiste en l'insertion d'un stérilet (dans un délai de 6 jours suivant le ou les rapports) qui empêche la nidation de l'œuf.