Contraception : la méthode Billings

La méthode Billing est une méthode contraceptive peu connu et plutôt compliqué.


Contraception : la méthode Billings

Cette méthode de contraception naturelle a été mise au point dans les années 60-70 par deux médecins australiens : John et Evelyn Billings.

La méthode repose sur l'observation des sécrétions vaginales (de la glaire cervicale) au cours du cycle.

Pendant la période ovulatoire, les glandes du col de l'utérus sécrète la glaire cervicale qui se présente sous la forme d'un liquide transparent, abondant, gluant, glissant et étirable, semblable à du blanc d'œuf cru qui donne une impression d'humidité.

La période pendant laquelle la femme est fécondable débute dès l'apparition de cette glaire et prend fin au moins trois jours après ces fluides abondants (à compter du moment où la glaire atteint son maximum d'abondance). Durant cette période, il est donc déconseillé d'avoir des rapports.

Cette méthode est astreignante dans la mesure où, comme toutes les méthodes de contraception naturelle, il y a une période d'abstinence sexuelle. Elle peut donc se révéler frustrante.

Par ailleurs, il est parfois difficile de distinguer la glaire cervicale des autres sécrétions vaginales. En principe, en dehors de la période ovulatoire, les pertes vaginales sont moins abondantes, plus épaisses et plus troubles.