Les repas de bébé : à 18 mois, à table comme les grands !

Les repas de bébé... un travail à temps plein ! À l’âge de la découverte, votre enfant n’aime pas s’ennuyer à table. C’est le moment de faire quelques modifications dans le déroulement des repas !


repas de bébé

À dix-huit mois, c’est sans doute le moment idéal pour l'inviter à votre table. Quelle joie pour votre enfant de manger avec les grands, de pouvoir écouter les conversations plutôt que de manger seul et avant tout le monde !

C’est aussi le moment d'expérimenter le "self service". Permettez-lui de faire des choix entre deux fruits, deux légumes, entre une tartine et une biscotte ou de choisir tel morceau de viande...

Afin qu’il ne boude pas sa ration de lait de croissance, laissez-le verser tout seul son cacao dans son bol, y tremper un biscuit ou y ajouter quelques céréales en forme d’animaux.

Repas de bébé : le petit déjeuner

Le petit déjeuner devrait être un moment de partage et d'échanges en famille intervenant après une longue séparation nocturne et avant une longue séparation diurne. Il doit permettre à chacun de vivre une bonne journée.

Dans tous les cas, votre enfant doit manger un produit laitier et du pain ou des céréales. Il est toutefois assez grand pour avoir des préférences... Un matin, il peut avoir envie de confiture sur ses tartines et le lendemain, il demandera peut-être du fromage sur un toast.

Si votre enfant n'a pas faim au réveil, c'est peut être qu'il a été réveillé trop tard et dans la précipitation. Il a alors l'estomac noué.

Le déjeuner

Si certains enfants consomment encore de la purée de légumes avec des petits morceaux de viande ou de poisson, la plupart des enfants apprécient déjà les petits morceaux de féculents et de légumes.

Dans ce cas, il vous suffit d’écraser à la fourchette les légumes, mixer grossièrement la viande, d’émietter le poisson, de présenter de fines lamelles de fromages et de présenter des fruits murs en lamelles.

Vous lui proposerez toujours de l’eau comme boisson. Le dessert doit se composer de fruits crus ou cuits.

Le goûter

Au goûter, il est bon de proposer un produit laitier, un aliment riche en amidon ou un fruit.

Comme produit laitier, il existe :

  • Du lait (froid ou chaud, aromatisé ou non)...
  • Des laitages, crèmes, ...
  • Du fromage à tartiner ou à croquer, ...
  • Des yaourts, fromages blancs, lait fermenté, ...

Comme source d’amidon, pensez aux :

  • Tartines ou baguettes
  • Biscottes
  • Céréales (type petit déjeuner).
  • Bananes

Quels fruits ? :

  • Prenez à un fruit de saison, et bien mûr (fraises au printemps, melon en été, etc.).
  • Souvent l’orange pressée est plus appréciée sous forme de panade (banane écrasée, petit beurre et orange pressée).

Repas de bébé : le dîner

La règle d’or : On prépare le dîner en inscrivant au menu de l’enfant ce qui n’a pas été donné au cours des repas précédents. Privilégiez toujours la diversification alimentaire.

  • Si votre enfant a eu de la viande ou du poisson à midi, il ne doit pas en consommer le soir. Il peut alors prendre un repas plus léger : soupe + tartines ou petites pâtes...
  • Il faut au moins deux fruits par jour
  • Toujours un produit laitier.
  • Proposez uniquement de l’eau
  • Entre 1 et 3 ans, l’enfant a souvent un repas spécifique, mais celui-ci peut dériver de celui prévu pour la famille.
  • Lorsque votre enfant a terminé tout son repas, il peut venir « picorer » sur la table familiale ; il élargira ainsi ses expériences gustatives. C’est aussi une bonne façon pour lui d’accepter les morceaux et de se servir progressivement de ses couverts.