Apprentissage de la marche : à quel âge bébé marche-t-il ?

Bébé marche ! Bébé s'apprête à découvrir le monde... Quel bonheur de le voir franchir cette étape et faire ses premiers pas ! À quel âge les parents doivent-ils s'attendre à voir leur bambin gambader ? Et quelles précautions prendre à cette occasion ?


Bébé marche

Bien que chaque enfant évolue à son rythme, la période 12-18 mois est un stade moteur pour les enfants. En d'autres termes, cette tranche d'âge correspond à celle où l'apprentissage évolue fortement. Chaque jour bébé gagne en autonomie et apprend quelque chose de nouveau.

Certains vont être « châteaux branlants », se laisser tomber, redémarrer à 4 pattes, se relancer. D'autres vont partir de suite, d'un bon pied calme et assuré.

Toutefois, si votre enfant ne marchait pas à 18 mois, pensez à consulter votre médecin afin d'en déterminer la raison. En effet, l'envie de marcher à cet âge reste la norme.

Bébé marche : à la conquête du monde

Lors de cette période charnière, votre enfant se rend compte qu’à son tour, il peut atteindre debout, ce qui n’était alors accessible qu’aux grandes personnes.

Maintenant que bébé sait marcher, il a un désir immense de tout découvrir et rien n’arrête un enfant de cet âge. Il grimpe sur les chaises, escalade le canapé, monte les escaliers et essaie de les redescendre, ouvre les portes, les tiroirs... Lever le voile, mettre au jour, tout semble bon à découvrir...

Néanmoins - attention danger - il sait aussi dévisser le capuchon de l’eau de javel, se pencher par la fenêtre, ouvrir une boîte de médicament ou mettre ses doigts dans la prise...

A 18 mois, votre enfant prend conscience de son corps et de ses limites. Il sait qu’il doit faire un détour pour éviter un meuble qui pourrait lui faire mal ou un radiateur qui pourrait le brûler. Mais il n'a pas encore pris la mesure de tous les obstacles à franchir sans bobo...

Une liberté aménagée : alliez liberté et sécurité

Dans une maison où l’enfant ne peut rien toucher ni expérimenter, son intelligence sommeille. En revanche, tout permettre sous prétexte d’éveiller sa curiosité reste dangereux. En conséquence de quoi, l’attitude idéale serait de créer une atmosphère de liberté aménagée.

Placez bibelots hors de sa portée. Installez des barrières aux escaliers. Aménagez un coin ou une pièce (sa chambre) rien que pour lui... Laissez-le partir à l’aventure tout en tendant l’oreille. En réalité, votre enfant a besoin de savoir que vous êtes là, mais pas toujours dans son dos. Enfin, votre enfant a besoin de sentir que vous avez confiance en lui et en ses capacités.

Bébé marche : du temps et du recul

Peu à peu, prenez le temps de lui expliquer pourquoi ceci est permis et cela interdit. Les « Non, ne fais pas ça » et « N'y touche pas ! » ne vont pas l’aider à grandir et à apprendre. En effet, un enfant discipliné est un enfant qui comprend la nécessité des règles imposée par les parents.

De même, prenez un peu de recul par rapport à ses éventuelles « bêtises ». Soyez indulgent lorsque vous le réprimandez parce qu’à ses yeux, ses gestes sont dictés par son intelligence. Par exemple, déplacer un objet pour récupérer sa balle ou sa petite voiture ce n’est pas une bêtise, mais de l’ingéniosité !