L'importance de la motricité libre chez l'enfant : quand commencer ?

La motricité libre c'est permettre à bébé d'acquérir chaque étape de son développement par lui-même. Mais quand doit-on la commencer ? 


la motricité libre

Les bienfaits de la motricité libre

La motricité libre permet à bébé de développer et d'exercer son équilibre et sa coordination en utilisant ses propres muscles. Il apprend à maitriser chaque position à son propre rythme et par ses propres moyens !

Bébé n'a besoin d'aucune stimulation extérieure : il évolue dans son environnement en faisant ses propres expériences, ses propres découvertes et ses propres erreurs de manière totalement naturelle ! Il est fondamental de le laisser saisir les objets, les relâcher, sentir les formes et les différentes textures.

De plus en plus, bébé va savoir ce qu'il maitrise ou non, et il va donc avoir de plus en plus confiance en lui. La motricité libre permet à bébé de développer son autonomie avec assurance et rapidité.

Avec cette pratique, les risques d'accident et de chutes baissent considérablement.

Quand commencer la motricité libre ?

Avant 3 mois, bébé n'a pas besoin d'un grand espace, et il sera plus rassuré dans son transat, calé dans son coussin d'allaitement, son tapis d'éveil ou bien encore son berceau !

À partir 4 mois, bébé va commencer à vouloir se retourner afin de pouvoir se déplacer. Offrez-lui alors un peu de liberté en le laissant se déplacer, et découvrir le monde qui l'entoure.

Une fois que bébé sait se retourner, rampe ou se met 4 pattes pour se déplacer, n'hésitez pas à lui mettre quelques obstacles: tunnels, ballons, objets à écarter etc.

Bébé va de plus en plus chercher à vouloir se mettre debout: chaque meuble devient pour lui un support sur lequel s'appuyer. N'hésitez pas à investir dans une chaise pour enfants ou bien une poussette en jouet !

Quelques prescriptions

Pour favoriser le développement de bébé en motricité libre, il y a certaines choses à appliquer pour éviter d'entraver ses mouvements :

  • Laisser bébé pieds nus ! Cela va lui donner une liberté de mouvements optimale.
  • Proscrire le matériel de puériculture qui entrave la mobilité de bébé comme le trotteur, le transat voire même les parcs. Créez-lui un super espace de jeu au sol !
  • S'abstenir de mettre bébé dans une position qu'il n'est pas encore capable de prendre lui-même.
  • Laissez les bébés et les enfants en toute liberté, sans intervenir.
  • Éviter de tirer les bras de bébé pour lui apprendre à s'asseoir ou marcher.

Vous l'aurez compris, il faut intervenir le moins possible pour que bébé profite pleinement de bienfaits de la motricité libre. Cependant, il est quand même très important de maintenir une présence rassurante pour bébé, en l'encourageant, en lui accordant de l'attention et en créant un environnement rassurant et protecteur. Un petit cocon !