L'éducation de bébé : quels sont ses besoins émotionnels ?

Les enfants ont des besoins affectifs et émotionnels qui sont aussi forts et importants que des besoins physiques, tels que boire ou manger.

L'éducation de bébé : quels sont ses besoins émotionnels ?

Comme nous apprenons à être parent avec notre premier enfant, il n'est pas facile de trouver d'emblée la juste mesure. Comprendre certaines règles peuvent cependant nous aider alors à ne pas commettre de grosses erreurs éducatives.

Le chemin de l'autonomie

Il est essentiel de ne jamais perdre de vue que l’on éduque un enfant pour lui et non pour soi, pour l’aider à devenir autonome et non pour le garder dépendant de soi. Tout l’enjeu est d’aider votre enfant à trouver ce pour quoi il est fait, ce qui l’épanouira et ne jamais le charger de réaliser vos rêves enfouis.

Besoin d'amour

A travers le regard et les gestes de ses parents, un enfant a besoin de sentir qu’il est aimé pour ce qu’il est, avec ses qualités et ses défauts. Il a besoin d’être rassuré, en permanence, sur cet amour car il n’y a rien de plus angoissant pour un enfant que de croire qu’il n’est plus aimé.

Encouragez votre enfant chaque fois qu’il faut un progrès ou entreprend quelque chose.

De même, occupez-vous énormément de votre bébé, embrassez-le, câlinez-le sans avoir peur d’en faire un enfant gâté. Avant 1 an, il n’y a pas d’enfant “gâté”.

A tout âge et face à tous les problèmes, commencez par rassurez votre enfant sur l’amour que vous lui portez, cela vous évitera bien des soucis et des conflits.

Besoin de protection

Un enfant a besoin de se sentir protégé et entouré par ses parents. Il est essentiel qu’il sache qu’il peut compter sur eux dans n’importe quelles circonstances et qu’il trouvera toujours chaleur et réconfort. Il faut donc écarter les dangers réels mais laisser l’enfant faire ses propres expériences afin qu’il puisse progressivement être autonome.

C’est pourquoi, même s’il est lent et maladroit, il faut laisser son enfant agir lui-même. En effet, ce sont les essais, les échecs et les tentatives qui permettent à un enfant d’apprendre et de grandir.

Besoin de sécurité éducative

Les règles de bon sens en matière d’éducation indiquent qu’il faut une certaine régularité dans les règles qu’on impose.

Il n’est pas bon de permettre un jour ce que l’on interdira le lendemain. Dans chaque famille, il doit y avoir un certain nombre de règles à respecter, ce qui permet à l’enfant de ressentir une certaine sécurité.

Besoin d'autorité

Le rôle fondamental de l’autorité est de protéger l’enfant dans sa sécurité, sa santé et sa moralité. L’enfant a besoin d’être guidé avant de se repérer seul dans le monde. Si l’on dit oui à tout, l’enfant s’angoisse, se sent perdu et devient un tyran pour trouver désespérément des limites. Seule l’autorité peut le rassurer, libre à lui de remettre en cause, plus tard, les règles de conduite acquises dans son enfance.

Il est essentiel de donner à ses enfants les repères de base de la vie en société :

  • respect de soi et d’autrui
  • la politesse
  • l’interdit de la violence (mordre, taper)

Mais pour le reste, il est inutile de dire non ou d’édicter des règles si vous n’avez pas l’intime conviction que l’interdit ou la règle est justifié. L’enfant le sentira et n’obéira pas.

Le mieux est toujours d’expliquer à l’enfant le pourquoi d’une limite, d’un “non” parce qu’un enfant éduqué est un enfant qui a compris le pourquoi de choses qu’on lui impose.

Par contre la sévérité excessive n’apporte rien de bon. La peur n’est pas éducative car elle n’apporte pas le respect ni le bonheur.