Mon enfant mord : que faire ?

Votre enfant mord et vous êtes désemparé(e).  Plusieurs raisons expliquent ce geste, mais aucune ne le justifie ! Alors, comment réagir ?


Mon enfant mord

Sommaire

  1. Mon enfant mord : comment l'expliquer ?

  2. Quelle attitude adopter ?

Mon enfant mord : comment l'expliquer ?

Il est assez banal et répandu qu’un enfant morde. Mais pour les parents, la morsure est rapidement synonyme de drame. Même si l’agressivité du geste – et souvent la douleur de la petite victime - rend mal à l’aise et dérange, il faut savoir qu’un enfant sur cinq mord à un stade ou un autre de son développement.

La bouche représente tout un symbole chez l’enfant ! Il n’y qu’à imaginer une maman en train de "croquer son bébé" ou son bébé en train d’embrasser à pleine bouche sa maman, comme si l’un voulait garder un petit bout de l’autre. La bouche sert à téter, à sucer, à explorer… C’est une source inépuisable de menus plaisirs et de découvertes ! Et puis un jour les dents apparaissent...

La succion peut alors se transformer en morsure. Paradoxalement, la morsure peut devenir un moyen pour témoigner de l’affection, de l'intérêt ou un désir. C’est peut-être aussi une façon d’attirer l’attention d’un adulte ou des autres enfants. Tant que l’acquisition du langage reste aléatoire, mordre est perçu par l’enfant comme un moyen de communication comme un autre !

En grandissant, la morsure traduit plus souvent une frustration, un sentiment de colère, de fatigue, de jalousie... Elle peut signifier une volonté de s’imposer comme étant le « chef » ou d’acquérir un jouet tant convoité...

Pensez également que votre enfant mord peut-être parce qu’il a été témoin de ce comportement ou parce qu’il cherche à se défendre.

Quelle attitude adopter ?

Quelle que soit la raison pour laquelle votre bambin a mordu, il faut lui expliquer qu’il ne doit pas le faire. "Mordre est interdit" parce que ça fait mal tout simplement. Bébé a le droit d’être en colère, mais il n’a pas le droit de blesser son entourage ou d'autres enfants. C’est une règle de base qu’il faut lui expliquer calmement, avec clarté. Un « non » ferme est une solution parfaitement adaptée.

Essayez de poser des mots sur ses émotions, mais il n'est pas utile d’insister sur les raisons qui l’ont poussé à agir ainsi ! Il faut juste lui faire comprendre que son geste n'est pas acceptable. Par ailleurs, ne répondez pas à la morsure par un sourire, il prendrait votre réaction pour une invitation à recommencer...

Il va de soi que mordre l’enfant en représailles, pour lui montrer combien c’est douloureux, est aussi puéril que dangereux. En tant que personne adulte, et parent de surcroît, vous ne devez en aucun cas répondre à un comportement agressif par un autre comportement agressif. D'autant plus que le bambin ne comprendrait pas pourquoi mordre est interdit, puisque vous le faites aussi...

Ne lui dites pas non plus qu’il est méchant. A cet âge-là, il ne mesure pas les conséquences de son geste. Il ne mord pas pour faire mal. Il agit ainsi parce qu’il ne sait pas exprimer ses émotions et qu’il a du mal à les gérer.

La bonne attitude est de rester serin, en toute circonstance, d'accepter que votre jeune enfant puisse mordre. Cela n'aura qu'un temps. Quand il maîtrisera le langage, il abandonnera toute idée de montrer les dents…