Allaitement allongé: comment s'organiser au travail ?

Par manque de temps et d’organisation, la reprise du travail peut être un frein à l’allaitement allongé. Voici tout ce que vous devez savoir !


allaitement allongé

Allaitement allongé : que dit la loi du travail ?

En France, selon l’article L.224-3, toutes les sociétés employant plus de 100 femmes doivent disposer d’un local dédié pour l’allaitement, soumis à des normes d’hygiène bien précises dans lequel la maman peut y emmener son enfant, ou bien y tirer son lait.

Pendant 1 an, toute salariée allaitant encore son enfant après la reprise du travail bénéficie de 2 pauses de 30 minutes par jour pour allaiter ou tirer son lait (article R224-1). Attention ! Ces pauses ne sont en aucun cas considérées comme du travail effectif, et ne sont donc pas rémunérées.

Allaitement et reprise du travail : comment s'organiser ?

La reprise du travail implique la garde de bébé. Certaines mamans choisiront la crèche et d'autres une nounou.

À la crèche, les professionnels vous conseilleront quant au bon déroulement de l'allaitement et vous donneront une fiche explicative concernant la conservation du lait maternel.

Si votre enfant est gardé par une nourrice, il faudra alors lui fournir toutes les informations essentielles et lui donner plus de lait que nécessaire ! Les bébés nourris au lait maternel peuvent avoir de subites fringales.

Il faudra penser à bien respecter la chaine du froid lorsque vous donnez votre lait à la crèche ou à la nourrice, car si cela n'est pas respecté, le risque bactérien est élevé.

Les avantages de l'allaitement allongé

De nombreux avantages s'offrent aux mamans lorsqu'elles choisissent de prolonger l'allaitement:

  • Votre bébé est mieux protégé contre les germes extérieurs !
  • L'allaitement prolongé favorise la croissance et le développement cérébral du bébé. Il évite le diabète du type 1 et l'obésité à vie.
  • L'allaitement exclusif et allongé retarde le retour des menstruations.
  • Vous gagnerez de la performance au travail ! Une étude a prouvé que les femmes allaitantes sont plus performantes.
  • Vous conservez ce lien précieux qui vous lie avec bébé !
  • L'allaitement exclusif peut aider la maman à perdre du poids pris pendant la grossesse.

Les inconvénients de l'allaitement

Voici une liste d'inconvénients de l'allaitement:

  • Ça fait mal ! Les seins sont gorgés de lait, et sont donc très gonflés !
  • Cela a un coût car il faut investir dans des soutiens-gorge "spécial allaitement" qui sont onéreux et peu esthétiques. Malgré leur ergonomie adaptée avec des protections anti-débordements, les coussinets d'allaitement ne peuvent pas tout absorber quand la montée de lait est trop importante.
  • Allaiter c'est aussi être attentif à son alimentation ! Tout passe dans le lait y compris l'alcool ! Pour continuer de produire du bon lait, il faut garder une alimentation saine et équilibrée, rester en bonne santé, éviter certains médicaments, et surtout boire beaucoup d'eau.
  • Allaiter demande plus d'énergie, tout comme l'organisation et le temps prit pour tirer son lait, ou mettre bébé au sein qui sont aussi fatigants. Raison de plus pour bien manger !

La confiance, la motivation et l'adaptabilité sont les clés de la réussite de votre allaitement. Faites-nous part de vos expériences en tant que mamans allaitantes !