Allaitement : comment traiter une crevasse au mamelon ?

Si vous allaitez votre enfant, il est courant d'avoir au moins une fois une crevasse au mamelon. Comment la traiter et mieux encore l'éviter ?


crevasse mamelon

Comment apparait la crevasse au mamelon ?

L'apparition de crevasses est un incident fréquent lors de l'allaitement maternel. Les crevasses sont des petites fissures rouges et douloureuses qui apparaissent au niveau des mamelons. De petits saignements sont fréquents.

Un bébé mal positionné

Les crevasses sont provoquées par la morsure des gencives de bébé, mal positionné sur le sein de la maman et la macération du lait. C'est pourquoi bébé doit toujours prendre tout le mamelon en bouche et pas seulement le téton. Il doit également toujours être placé en face du sein, sans avoir à tourner la tête : son oreille, son épaule et sa hanche doivent former une ligne bien droite.

Remarque : les douleurs aux mamelons peuvent également révéler les symptômes des freins restrictifs chez le bébé, ce qui nécessite donc une surveillance par un spécialiste.

Fuites de lait

Les macérations, occasionnées par les fuites de lait, provoquent également des crevasses. Vous devez, entre deux tétées, mettre des coussinets d'allaitement dans votre soutien-gorge pour absorber les fuites de lait.

Comment soigner une crevasse ?

Pour favoriser une cicatrisation, atténuer vos douleurs et éviter une inflammation, il est préférable que vos mamelons soient dans un milieu humide. En effet, cela fonctionne très bien. De plus, le lait maternel sur le mamelon crevassé, en pansement, est une chose à privilégier.

Cependant, si la cicatrisation en milieu humide ne donne aucun résultat, essayez l'option inverse : séchez votre mamelon après chaque tétée. 

Vous pouvez également appliquer une crème pour crevasses, riche en vitamines A et E, vendue en pharmacie. Pour combattre les crevasses, l'homéopathie offre différents remèdes, prendre 4 fois par jour 5 granules de Nitricum acidum 5CH et Graphites 15 CH et utiliser la pommade Castor Equi.

Par ailleurs, sachez que les bouts en silicone peuvent permettre à votre bébé de téter plus facilement sans agresser vos mamelons qui pourront ainsi cicatriser rapidement.

Cependant, il faut faire attention à leur utilisation car ils sont souvent préconisés mais ils peuvent aussi créer différents troubles comme : une confusion entre le sein et la tétine, une modification de la succion, des troubles au palais de bébé, un moins bon drainage au sein, des engorgements, ou encore une baisse de lactation.

Ainsi, si votre douleur est trop vive, vous pouvez utiliser des bouts en silicone mais veillez à  :

  • vérifier que la taille soit adaptée au mamelon
  • ne pas les utiliser à chaque tétée
  • être accompagnée

Si vous n'avez aucun résultat avec toutes ces méthodes et que vos douleurs ne s'atténuent pas, il est recommandé de consulter ! 

Comment éviter d'avoir des mamelons sensibles?

Afin d'éviter l'apparition d'une sensibilité de vos seins et de vos mamelons, vous pouvez les préparer, en fin de grossesse, par des massages et des étirements, avec de l'huile par exemple.

Après la naissance de votre bébé, ne les “astiquez” pas avec de l'alcool glycériné, ni au savon ou autre produit agressif.

Préférez également le coton pour votre lingerie et vous mouchoirs pare-lait car les matières synthétiques risqueraient de les irriter.

Si une sensibilité apparaît cependant, limitez provisoirement la durée des tétées (six à sept minutes de chaque côté) mais allaitez, par contre, plus souvent.

Avant d'allaiter, vous pouvez aussi anesthésier votre mamelon avec un glaçon, par exemple.