Allaitement et crevasses : 5 conseils pour les soigner et les éviter

Comment gérer l'allaitement à la demande, conseils pour soigner et diminuer les crevasses et comment sevré bébé?

Allaitement et crevasses : 5 conseils pour les soigner et les éviter

Un mauvais positionnement de bébé, des seins fragiles, une tétée inadaptée... et le risque de crevasse existe. Lorsqu'elles apparaissent, la maman qui allaite vit des moments très difficiles : la douleur lui rend l'allaitement particulièrement pénible.

Quelques conseils vous aideront à passer cette étape éprouvantes :

Si vous allaitez et que vous avez des crevasses, il existe des crèmes pour les prévenir et les guérir. Vous les trouverez en pharmacie.

Après chaque tétée, veillez à ce que votre sein ne reste pas humide : l'humidité favorise l'apparition des crevasses et empêche leur cicatrisation.

A la fin d'une tétée, vous pouvez masser votre téton avec une goutte de lait maternel qui à des vertus cicatrisantes très efficaces.

Si votre souhait est de continuer d’allaiter votre bébé malgré votre douleur, voici quelques conseils. Diminuez la durée de chaque tétée et, au besoin, augmentez-en la fréquence. Demandez aussi un traitement spécifique à votre gynécologue. Au besoin, videz vos seins manuellement toutes les trois heures, conservez ce lait au frigo et donnez-le au biberon à votre bébé.

Essayez de déterminer l'origine des crevasses : un mauvais positionnement de bébé, une irritation de la peau, une tétée inefficace ? Une sage-femme ou une conseillère en lactation vous aidera à trouver la cause de leur formation.

Si votre souhait est de passer au biberon car la situation vous est trop pénible, votre pédiatre vous conseillera une marque de lait adaptée. Et surtout, ne culpabilisez pas car un allaitement, même limité dans le temps, est déjà très bénéfique pour votre bébé.