Comment évolue le lait maternel ?

Le lait maternel répond à tous les besoins de bébé : il évolue tout au long de l'allaitement pour s'adapter à la croissance de bébé.


Comment évolue le lait maternel ?

Tout petit, l'alimentation du bébé est exclusivement lactée. Le lait maternel, donné à la demande, répond à tous les besoins de votre bébé. Chaque lait a une composition particulière qui est adaptée aux besoins de l'espèce et le lait de femme correspond exactement aux besoins du nouveau-né.

Lait bébé: le lait maternel

Le lait maternel est un aliment de transition. Le bébé est brusquement séparé du placenta qui le nourrissait et doit avoir le temps de s'adapter aux conditions alimentaires imposées par une vie extra-utérine.

Le lait maternel apporte au bébé une ration équilibrée qui s'adapte automatiquement à ses besoins et constitue un aliment facile à digérer et à assimiler, une protection anti-infectieuse et antiallergique. De plus, la maman a la certitude de lui donner un aliment adapté, stérile, à bonne température et toujours prêt.

Lait bébé: le lait maternel est une sécrétion évolutive au fil des jours :

  • De la naissance au 5ème jour, il a une composition particulière: c'est du colostrum, un liquide épais, jaunâtre et laxatif, qui permet l'élimination du méconium, ses premières selles. De plus, il est riche en protéines et en facteurs immunologiques qui l'aide à se protéger de certaines maladies.
  • Du 5ème au 21ème jour environ, il se transforme en lait de transition. Il s'enrichit en graisse et en sucre et sa teneur en protéine diminue.
  • À partir du 22ème jour, il aura sa composition définitive, c'est le lait mature.
  • Mais également au long de la journée, plus aqueux (riche en eau) le matin pour étancher la soif, plus nutritif le soir avant une longue nuit.
  • Et au cours de la tétée, riche en eau au début, la teneur en graisse augmente rapidement ce qui concourt à l'impression de satiété qui régule l'appétit de l'enfant.

L'allaitement est un acte naturel. Le mécanisme qui déclenche la production de lait à chaque tétée est indépendant de la conscience et de la volonté.

L'allaitement est aussi un choix personnel. Vous ne devez pas culpabiliser si vous ne pouvez pas ou si vous ne le souhaitez pas. Sachez aussi que quelques semaines d'allaitement valent mieux que rien si vous voulez lui faire profiter des protections naturelles que votre lait peut lui apporter.