Bébé lève tôt : comment le faire patienter dans son lit ?

Bébé est un lève-tôt ? Difficile de lui faire comprendre qu’il doit se réveiller plus tard ? Voici quelques astuces qui vous feront gagner de précieuses minutes.


Bébé lève tôt

Dès que l’aube apparaît, votre petit bout se réveille en fanfare et en pleine forme sur un air de « le soleil est réveillé, alors moi aussi : debout les parents ! ». Et vous, vous ne rêvez que d’une seule chose : gagner quelques minutes de sommeil, afin de ne plus faire partie de la catégorie parents épuisés.

C’est un fait : les bébés n’ont pas le même rythme de sommeil que leurs parents. En effet, autant le savoir tout de suite, ils ne sont pas programmés pour faire des grasses matinées ! Mais rassurez-vous, cela changera à l’adolescence…

En attendant, si vous avez un bébé lève tôt, comment faire patienter votre petit bout dans son lit ? A vrai dire, tout dépend de l’âge de votre enfant. En-dessous de 1 an, il est difficile de faire comprendre à un enfant qu’il se lève trop tôt. En effet, il se réveille parce qu’il a faim ou parce qu'il a assez dormi. A titre indicatif, sachez que jusqu’à un an, un bébé dort en moyenne de 14h à 15h par jour.

Si vous pensez que votre petit n’a pas eu son quota de sommeil, vous pouvez essayer de comprendre pourquoi il s’est réveillé. A-t-il faim ? Un bruit l'a-t-il dérangé ? Y a-t-il trop de lumière dans sa chambre ? Essayez de le rendormir doucement, en le caressant, en lui chantant une berceuse, ou en lui parlant doucement.

Bébé lève tôt : comment faire patienter dans son lit un enfant de un à deux ans ?

Après un an et jusqu’à deux ans, un bébé dort 13 h à 14 h par jour. Lorsqu’il se réveille, si vous voulez essayer de gagner quelques minutes (rarement plus), et si vous ne courrez pas le risque de réveiller toute la fratrie, laissez-le patienter une dizaine de minutes. Vous pouvez installer quelques jeux silencieux dans le lit de bébé pour qu’il s’occupe un instant. De plus, si bébé a une tétine, disposez-en plusieurs autour de lui : il en trouvera bien une.

Evidemment, si vous êtes épuisée, vous pouvez toujours le prendre avec vous, pour un câlin dans le lit et vous reposez un peu plus. Mais attention, ce geste tendre pourrait vite devenir une (mauvaise) habitude pour bébé...

Comment faire patienter dans son lit un enfant de plus de deux ans ?

Entre deux et trois ans, l'enfant dort environ 12h à 13h par jour. A cet âge-là, il comprend très bien ce que vous lui dites : s’il se lève trop tôt, vous pouvez lui demander fermement de rester au lit, sans faire (trop) de bruit. Pour optimiser vos chances, laissez-lui quelques jouets.

Quand il approche les trois ans, votre petit aura sans doute intégré un lit sans barreau. En plus de se réveiller, il risque de se lever pour aller vous tirer du lit ! Expliquez-lui qu’il n’a pas le droit de se lever tant que vous n’avez pas été le chercher. En effet, dites lui qu'il peut se réveiller, mais en restant calme dans son lit. Éventuellement, promettez-lui une petite récompense : une histoire, une balade, un jeu ensemble…

Plus tard, quand il sera suffisamment autonome pour manger, un petit déjeuner matinal sera le bienvenu : un biscuit adapté aux enfants, un biberon ou une tasse à bec d’eau vous feront peut-être gagner quelques minutes de plus !

Si vous pensez qu’il est en âge comprendre, achetez-lui un réveil amusant. Montrez-lui l’heure à laquelle il devrait se lever et expliquez-lui qu’il ne peut pas se lever tant que les aiguilles ne sont pas sur ce chiffre. Collez-y une petite pastille pour qu’il visualise bien l’heure à laquelle il viendra vous chercher.