Le cale bébé : loin d'être une nécessité, c'est plutôt une mauvaise idée !

Le cale bébé vise à maintenir l’enfant couché sur le dos pendant son sommeil. Mais est-ce vraiment nécessaire et bon pour nos petits ?


cale bébé

Le cale bébé : à la recherche de la position idéale !

Tout d'abord, il est vrai que bébé dorme sur le dos est une bonne chose, car c'est la position la plus sûre. En effet, sur le côté, bébé est instable. Il peut rouler sur le dos ou finir sur le ventre avec sa petite tête dans le matelas. S'il ne parvient pas à se retourner, il ne pourra pas respirer normalement.

Cependant, il n'est pas nécessaire de la caler de cette manière car bébé à besoin de bouger et de s'éveiller. En effet, ce sont les petits mouvements qu'il tentera de faire au fur et à mesure qui va lui permettre de se muscler. Lorsqu'il atteindra les 4 mois, il pourra ainsi se retourner seul et se mettre sur le ventre.

Les idées reçues sur le cale bébé :

On entend parfois dire qu'un bébé peut conserver une tête plate s'il n'est pas installé dans la bonne position de sommeil. Or, ne pensez vous pas que c'est justement le fait d'obliger bébé à maintenir la position sur le dos qui pourrait lui laisser les traces d'une "tête plate" ? Ainsi, aucune étude ne prouve l’efficacité des cale-tête. Par ailleurs, le crâne se modèle tout au long de la croissance.

De plus, il se dit parfois que le cale bébé est un moyen de prévention face à la MIN (Mort Inattendue du Nourrisson). C'est faux. Il existe cependant, quelques mesures pour réduire les risques de 75 %. Pour cela, laissez dormir le bébé sur le dos, sans oreiller, ni couette, sans tour de lit. L'idéal est qu'il soit également sans peluche ou doudou placés près du visage, dans une chambre à 18 °C. Bien entendu, avec une atmosphère sans tabac. Ces mesures simples réduisent de 75 % le risque de MIN.

Un outil médical pour les prématurés :

En hôpital, le cale bébé est utilisé pour les petits prématurés afin de permettre à ces enfants d'être le plus confortablement installé compte tenu des soins dont ils ont souvent besoin. C'est par la suite, lorsque bébé grandit que les modèles évoluent et ne sont pas adaptés. Souvent, beaucoup plus mou, ils dérangent bébé dans sa digestion et seraient dangereux s'il arrivait tout de même à se retourner, car les mousses pourraient l'empêcher de digérer correctement.