Bébé bave beaucoup : est-ce inquiétant ?

Votre bébé bave beaucoup ? On appelle cela l'hypersalivation du nouveau-né. Dans la plupart des cas, c'est tout à fait normal. Mais il arrive que cela cache quelque chose de plus sérieux.


bébé bave beaucoup

L'hypersalivation, jusqu'à quand est-ce normal ?

Tous les nouveaux-nés bavent énormément, c'est une chose tout à fait normale et naturelle. Cela s'explique par le fait que jusqu'à l'âge de deux mois, les glandes salivaires ne sont pas fonctionnelles. Ce n'est donc qu'à partir de huit semaines que la salive se régule plus normalement, que l'enfant peut déglutir et qu'il bave donc moins. Il n'est donc pas utile de s'inquiéter trop tôt, et pour cause : ce n'est pas moins d'un litre de salive que bébé va produire tous les jours !

Bébé bave beaucoup après 2 mois

Là encore, ce n'est pas forcément problématique. Votre enfant peut saliver abondamment pour plusieurs raisons :

  • Il suce son pouce ou une tétine, ce qui empêche la déglutition
  • Ses dents sont en train de pousser, baver calme donc l'irritation et prévient l'apparition de bactéries
  • Il reste longtemps la bouche ouverte
  • Il est malade : bébé souffre peut-être d'une angine ou d'une pharyngite. Là encore, rien de grave, mais il est nécessaire de consulter rapidement un pédiatre pour éviter à votre enfant de souffrir.

Attention à ne pas confondre hypersalivation avec régurgitation, qui sont deux phénomènes bien distincts aux causes différentes. La régurgitation est un reflux du lait maternel ou de substitution, voici nos conseils pour les éviter.

Une malformation de l’œsophage peut en être la cause

Lorsque bébé bave beaucoup et qu'il semble gêné, cela peut-être la conséquence d'une malformation au niveau de l'œsophage qui nécessite une intervention chirurgicale urgente ! Cette malformation correspond à une interruption de la continuité de l'œsophage au niveau de la troisième vertèbre dorsale. L'œsophage se termine alors par un cul-de-sac se remplissant rapidement de salive, ce qui empêche le bébé de déglutir.

On peut suspecter une atrésie de l'œsophage chez un nouveau-né lorsque le liquide amniotique est trop abondant ou si le nourrisson respire rapidement, si ses bronches s'encombrent ou si sa peau prend une coloration bleue, quelquefois noirâtre ou livide lorsqu'il crie. Dans ce cas, n'alimentez pas votre enfant car cela risquerait d'amener du lait dans ses bronches et transportez-le d'urgence et en position semi-assise dans un centre de chirurgie néonatale.

Lorsque l'enfant est guéri, il est tout à fait normal mais garde une voix rauque au cours des deux à trois années suivantes à cause de la cicatrice sur la trachée.