3ieme journée mondiale de la plagiocéphalie

Le 4 Avril prochain aura lieu la journée mondiale de la plagiocéphalie et des déformations crâniennes.


3ieme journée mondiale de la plagiocéphalie

La plagiocéphalie

La plagiocéphalie positionnelle est une déformation crânienne qui apparaît chez l’enfant durant la grossesse. Cela peut aussi souvent survenir pendant les premières semaines après la naissance de l’enfant. Cette déformation crânienne se caractérise par un aplatissement asymétrique, sur l’arrière ou sur un des côtés de la tête du bébé. Le crâne n’est alors pas bien rond mais semble plutôt aplati. On constate donc une asymétrie au niveau du crâne et  une perte de l’alignement des oreilles. Le front du bébé peut lui aussi être impacté.

Il existe plusieurs stades pour qualifier la plagiocéphalie :

Entre 0 et 6 mm : Plagiocéphalie légère 

C’est surtout localisé à l’arrière du crâne et sur le côté, on peut commencer à noter un léger décalage des oreilles :

Entre 6 et 12 mm : Plagiocéphalie modérée

Décalage des oreilles, potentiel impact sur le front, la plagiocéphalie atteint tout l’arrière du crâne.

Au-delà de 12 mm : Plagiocéphalie sévère

Important décalage des oreilles supérieur à 3 mm, bosse sur le front, la plagiocéphalie atteint tout l’arrière du crâne, asymétrie faciale.

Quelles sont les causes de la plagiocéphalie ?

Les causes de la  plagiocéphalie font encore débat. Cependant 4 grandes causes sont suspectées comme favorisant l’apparition de la déformation chez l’enfant.

  • Causes in utero (Position fœtale, anomalie utérine, manque de liquide amniotique…)
  • Accouchement (Travail prolongé, instruments utilisés…)
  • Torticolis et tonus musculaire (Torticolis congénital, problème mécanique, pouvant empêcher l’enfant de tourner la tête) 
  • Position prolongée sur le dos ou sur une surface dure (Plus l’enfant passe de temps sur le dos plus le risque de développer une plagiocéphalie positionnelle est importante)

Enfin, une autre cause de la plagiocéphalie est parfois évoquée. Une carence de vitamine D de la mère en fin de grossesse rendrait le crâne du bébé plus malléable et donc plus vulnérable à une déformation.

Les bons gestes à adopter :

  • Alterner la position de sommeil
  • Alterner la position (bras droit, bras gauche) pendant l’alimentation
  • Alterner les positions lors des temps d’éveil (proposer du temps d’éveil sur le ventre)
  • Stimuler le bébé des deux côtés

C’est donc pour que ces déformations crâniennes soient mieux connues et mieux identifiées et diagnostiquées qu’aura lieu le samedi 4 avril la journée mondiale de la plagiocéphalie.

Pour parler de la plagocéphalie il existe plusieurs associations comme par exemple l’Association Plagiocéphalie Info et Soutien. Fondée en janvier 2011 à l’initiative de parents d’enfants atteints par la maladie, elle a pour but d’informer et de sensibiliser pour réduire le nombre d’enfants touchés par la maladie.