Pied bot de l'enfant : comment vivre avec ?

Le pied bot est une grave malformation congénitale du pied. Celle-ci est due, dans la plupart des cas, à une malposition intra-utérine du fœtus. Le pied a été coincé dans les fesses du foetus et la paroi utérine. Toutefois, une origine génétique est parfois supposée.

Pied bot de l'enfant : comment vivre avec ?

A la naissance, on s'aperçoit que le pied de Bébé tourne vers l'intérieur et semble enraidi (équin). Le tendon d'Achille est quant à lui rétracté. L'enfant marche sur le bord extérieur du pied et les orteils. A noter que l'on peut parfois détecter cette malformation avant la naissance lors de l'échographie.

Cette malformation peut être corrigée à la condition de s'y prendre suffisamment tôt (dès la naissance). Un orthopédiste procédera à des manipulations et utilisera des attelles pour susciter un redressement progressif.

Durant les premiers mois de la vie, des interventions chirurgicales peuvent avoir lieu. Ainsi, le tendon d'Achille sera allongé puis, l'on apposera un plâtre. La pose d'un plâtre suppose une surveillance constante. En effet, il ne faudrait pas que la circulation sanguine de votre enfant soit interrompue. Les parents devront surveillés la couleur et la température des orteils. Des orteils bleus devront alertés les parents et le médecin qui procèdera tout de suite au changement de plâtre. Le traitement ne peut être interrompu avant le redressement complet au risque de voir ces déformations devenir irréversibles.

Le médecin prescrira à l'enfant des chaussures orthopédiques. L'enfant devra en outre être suivi par un médecin au cours de sa croissance pour éviter toute rechute éventuelle. Le pronostic de guérison pourra être établi une fois l'ossification achevée.