Santé de bébé : otites à répétition, que faire ?

Certains enfants multiplient les otites : il faut réagir rapidement pour éviter d’endommager le tympan et limiter les pertes d’audition.


Santé de bébé : otites à répétition, que faire ?

Les otites sont des affections particulièrement fréquentes chez les enfants. 2/3 des enfants en font l’amère expérience avant d’avoir soufflé leur 3ème bougie ! On peut certes tenter de les éviter en couvrant bien nos bambins, en faisant la chasse aux rhumes et aux microbes, en évitant les crèches et les garderies, les baignades en piscine… et la fumée de cigarettes !

 Mais chez certains enfants, les otites ont tendance à devenir une sale habitude, les obligeant à multiplier les visites chez le médecin. Il faut dire qu’il existe des terrains favorables : les enfants nés prématurément, ceux sujets à des reflux gastro-entérites, les enfants de parents fumeurs, les enfants allergiques…. Et les enfants dont les trompes d’Eustache fonctionnent mal.

Le rôle de cet organe est pourtant essentiel : il permet de réguler la pression dans l’oreille interne et empêche les microbes d’atteindre le tympan. Si la trompe d’Eustache est  trop courte, les microbes passent plus facilement vers l’oreille interne. Si elle est trop fine, elle se bouche : les sérosités vont stagner et le tympan, plus exposé aux microbes, est mis sous pression, ce qui engendre une vive douleur.

C’est une situation qu’il ne faut pas laisser s’installer. Car si les otites se multiplient, outre l’inconfort et la douleur occasionnés chez l’enfant, elles peuvent engendrer une diminution de l’audition temporaire ou définitive, entrainant des retards de langage.

Traitement d'appoint, ablation des végéations ou yoyo ?

Mieux consulter rapidement un médecin pour avoir un traitement d’appoint, souvent à base d’antibiotiques. Mais si les otites sont fréquentes, votre médecin ou un ORL vous conseilleront peut-être l’ablation des végétations si elles sont importantes et la pause de drains, les fameux yoyos, que les médecins appellent des tubes trans-tympaniques.

L’intervention, indolore, se fait sous anesthésie générale. Le médecin installe les petits tubes dans l’oreille pour rétablir une bonne pression de l’air et favoriser l’élimination des sécrétions. Les enfants ne les sentent absolument pas. La seule contrainte est l’interdiction absolue de mettre de l’eau dans les oreilles ! Les parents utilisent alors des bouchons d’oreilles et des bandeaux pour les protéger lors des toilettes ou des baignades.

En contrepartie, les otites disparaissent complètement ! et au bout de quelques mois, lorsque la situation est stabilisée et que les trompes d’Eustache fonctionnent, le médecin enlève les drains.