Bébé louche : souffre-t-il de strabisme ?

Vous pensez que bébé louche ? Vérifiez, lors d'une consultation chez un ophtalmologue, qu'il s'agit bien de strabisme.

Bébé louche : souffre-t-il de strabisme ?

Lorsqu'on constate qu'un bébé louche, il faut l'emmener rapidement chez un ophtalmologue afin de savoir s'il s'agit d'un réel strabisme. Un nourrisson peut en effet loucher parfois de temps à autre, ce qui n'est pas grave.

S'il s'agit d'un strabisme, il faut vérifier si l'anomalie perdure après le 6ème mois. Certains bébés ont aussi un élargissement de la base du nez et un petit repli à l'angle interne de l'œil, ce qui stimule également un strabisme.

Dès que l'ophtalmologue a confirmé le strabisme, il doit éliminer une anomalie de la rétine ou de la cornée et commencer le traitement immédiatement afin d'éviter un début d'amblyopie qui est une diminution de l'acuité visuelle de l'œil louchant.

Le strabisme est un problème compliqué et sa prise en charge est longue et difficile. Il est donc important de bien comprendre la signification et les risques de ce trouble oculomoteur afin d'accompagner correctement son enfant.

Le dépistage doit être précoce et un traitement suivi afin de prévenir une diminution de l'acuité visuelle de l'œil atteint. Il faut savoir que si on laisse l'amblyopie se mettre en place, il est très difficile de la récupérer au-delà de 5 ans.

En réalité, il n'existe pas un strabisme mais des strabismes qui ont chacun une signification très différente. Celui qui nous intéresse est le strabisme convergent précoce car il apparaît chez le nourrisson dès les premiers mois de la vie. On peut dès lors remarquer qu'un des yeux du bébé converge fortement. Il peut aussi arriver que les deux yeux soient bloqués en convergence. L'origine de cette malformation demeure mal connue et seul un traitement immédiat permet d'éviter une diminution de l'acuité visuelle de l'œil atteint. Le bébé doit alors porter des verres avec des caches sur la partie nasale de ces derniers.

Une bonne façon de favoriser le changement et l'alternance de l'œil fixateur est de forcer l'œil droit à regarder et inversement.

Ce traitement peut aussi être accompagné d'une occlusion de l'œil sain par un cache afin de forcer l'œil restant à prendre la fixation.

Cependant, une intervention chirurgicale reste souvent nécessaire. Il est recommandé d'opérer l'enfant avant son entrée à la grande école. Cette opération n'est pas grave mais reste délicate. Il est également bon de savoir qu'une seconde intervention s'avère parfois nécessaire si le premier résultat n'est pas excellent.