Les coliques de bébé : comment reconnaître les symptômes ?

Les coliques du nourrisson sont courantes entre trois semaines et six mois. Sans danger pour le bébé, elles sont pourtant une source d’inquiétudes pour les parents.


coliques de bébé

À quoi sont dues les coliques de bébé ?

À ce jour, la cause des coliques n’a pu être démontrée scientifiquement. Cependant, plusieurs hypothèses existent. La plus probable est l’immaturité du système digestif de bébé. En effet, le système digestif d’un nouveau-né se met en place durant ses premières semaines de vie. Lorsqu’il est dans le ventre de sa mère, le fœtus est alimenté via le cordon ombilical et le système sanguin. Lors de son apparition dans notre beau monde, bébé doit donc s’adapter. Cela expliquerait qu’il soit si sujet aux coliques durant ses premières semaines.

D’autres facteurs environnementaux peuvent également entrer en jeu :

  • Une digestion difficile des protéines de lait
  • L'ingestion d’air trop importante
  • L'assimilation compliquée des sucres
  • Une alimentation excessive
  • Un environnement stressant

Quels en sont les symptômes ?

Difficile de savoir exactement ce qui chagrine votre bébé quand son seul moyen d'expression se réduit aux pleurs. Néanmoins, certains signes particuliers devraient vous aider à déceler la raison de ses pleurs. Votre bébé expérimente probablement des coliques si :

  • Ses pleurs sont incessants, aigus et que rien ne peut le calmer.
  • Ses pleurs surviennent quotidiennement et souvent à la même heure.
  • Son visage est rouge.
  • Ses poings sont serrés.
  • Ses jambes sont repliées sur son abdomen.
  • Il a des gaz ou parfois une selle après la crise.

Coliques de bébé : quelles méthodes faut-il adopter pour y remédier ?

Nous savons à quel point il est douloureux de voir son petit bout se tordre de douleur sans pouvoir le soulager. Sachez qu’il existe certains gestes susceptibles d’apaiser son bébé :

  • Placez-le dans un environnement calme et sombre.
  • Faites-lui un massage : effectuez de petits gestes circulaires sur son abdomen à l’aide d’une crème hydratante ou d’une huile de massage.
  • Faites-le téter : le sein, sa tétine, son biberon… En effet, le réflexe de succion est extrêmement apaisant pour les bébés.
  • Si vous allaitez bébé, faites attention à ce qu'il avale le moins possible d’air lors des tétées. Pour cela, maintenez le biberon incliné.
  • Prenez bébé dans vos bras pour qu'il se sente bien et en sécurité. Bébé appréciera se sentir proche de vous ! Vous pouvez également le mettre en écharpe ou dans un porte-bébé, des solutions qui vous libèrent les mains.
  • Pour calmer les ballonnements, mettez-lui une bouillotte tiède sur le ventre.
  • Après chaque repas, faites faire un rot à bébé et attendez un petit moment avant de le coucher.

Les coliques du nourrisson sont sans danger et de passage. Elles disparaissent naturellement vers l'âge de 3 ou 4 mois et au maximum à l'âge de 6 mois et ce, sans traitement précis. Mais si les coliques se répètent à chaque repas : parlez-en à votre pédiatre, il saura vous conseiller. Il ne faut surtout pas hésiter à demander de l’aide car elles peuvent être une source de stress au sein de la famille.