Bébé est constipé : que faire ?

La constipation du nourrisson est un sujet qui inquiète les parents. Quels sont les bons réflexes à adopter ?


Bébé est constipé : que faire ?

On parle deconstipation chez un bébé lorsqu’il n’a pas fait caca pendant une journée s’il est allaité et depuis trois jours quand il est nourri au biberon.

La constipation se caractérise par des selles rares et dures parce qu’elles sont déshydratées.

Constipation de bébé : les raisons

La constipation peut être un effet secondaire d’une diarrhée. Dans ce cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Elle peut résulter également d’unchangement de régime alimentaire. Si bébé est allaité et que sa mère modifie son alimentation, il pourra le ressentir. Si bébé prend le biberon, un changement de farine peut le perturber. Il lui faudra lui laisser un peu de temps pour que son organisme s’habitue.

Enfin, la constipation peut résulter d'un stress (un voyage, une nouvelle nounou, une nuit chez mamie…) ou un apprentissage de la propreté un peu difficile.

Constipation du nourrisson : les bons réflexes

La première des réactions à avoir est de dédramatiser. Dans l’immense majorité des cas, la constipation est un épisode bénin et passager : c’est laconstipation fonctionnelle. Si la constipation de bébé est un sujet d’inquiétude, il le ressentira, ce qui génèrera du stress et aura l’effet inverse de celui espéré.

Le deuxième réflexe à adopter d’urgence est d’éviter toute manipulation. La zone anale est très fragile, particulièrement chez les bébés. L’administration de suppositoires, les lavements, l’introduction d’un thermomètre peuvent la fragiliser et provoquer des fissures très douloureuses. Le bébé se retiendra alors pour ne pas souffrir et… sera constipé ! En outre, ces gestes invasifs pourraient lui devenir nécessaires pour déféquer.

Bébé est constipé ? Les solutions !

Pour aider bébé à réguler son transit, il est possible d’avoir recours à de l’eau d’Hépar, riche en magnésium, dans un biberon sur deux.

Autre astuce, ajouter une cuillère à café de purée de légume, du bouillon de légumes, ou un peu de jus d’orange dans son biberon. Les fibres permettront à bébé de mieux évacuer ses selles.

Si en grandissant, bébé conserve un transit lent, paresseux, il faudra veiller à privilégier les fruits, les légumes, les compotes, les céréales complètes et veiller à ce qu’il boive beaucoup d’eau.

Pour les plus grands, une visite chez un ostéopathe peut également aider votre enfant à aller à la selle.

Constipation : quand s’inquiéter ?

Il convient de s’inquiéter si la constipation est accompagnée de vomissements, de ballonnements, des pertes de poids ou de troubles neuro-moteurs. Dans ce cas, il faut consulter un médecin.

Sans ses symptômes, vous pouvez attendre une semaine avant de consulter un médecin qui prescrira un traitement adapté à votre enfant.