Le traitement de la diarrhée du bébé

La diarrhée du bébé ou de l'enfant peut avoir des causes variées. Elle risque d'entraîner une déshydratation et doit recevoir un traitement approprié.

Le traitement de la diarrhée du bébé

C'est la fréquence et non pas la consistance qui indique si un bébé a de la diarrhée ou souffre de constipation. Si l'enfant ne va à la selle qu'une à deux fois par jour, même si la consistance est aqueuse, il n'a pas la diarrhée.

Si par contre il défèque 6 fois ou plus par jour, même si les selles sont solides, il présente un début de diarrhée. Il est curieux d'observer comment l'enfant nourri au sein tend à produire des selles plus liquides que celui à qui on donne du lait de vache.

Les causes de la diarrhée

  • l’alimentation trop riche en fibre (manger trop de prunes, par exemple)
  • les infections bactériennes, virales ou provoquées par des parasites
  • les antibiotiques
  • le stress (surtout chez l’enfant un peu plus âgé)
  • la non-tolérance du lactose ou des produits laitiers
  • la pousse des dents
  • les infections de l’oreille
  • les rhumes ou d’autres maladies telles que la mononucléose ou la maladie cœliaque

Déshydratation

La diarrhée provoque une déshydratation considérable, c’est pourquoi il faut être aux aguets, car cela peut-être très dangereux. La déshydratation se produit lorsque le volume d’urine se réduit et que celle-ci devient brunâtre, lorsque le bébé pleure et qu’aucune larme ne se manifeste, que le bébé souffre d’insomnie ou lorsque ses lèvres sont sèches.

Mesures en cas de diarrhée

En cas de diarrhée, il convient de consulter le pédiatre car, chaque cas, nécessite un traitement différent. Il est important de prêter une attention particulière à l’hygiène. Pour les enfants de moins d’un an, il est déconseillé de leur donner du lait artificiel ou des aliments solides mais bien liquides. L’allaitement peut continuer mais il convient de donner de l’eau au nourrisson entre les différentes prises.

Si la diarrhée évolue de façon favorable et que le pédiatre le conseille, l’enfant peut commencer à prendre le biberon coupé à l’eau et des aliments solides s’il a plus d’un an. Surtout ne lui donnez aucun médicament sans l’accord préalable du pédiatre.