Comment soigner la coupure de bébé ?

Parce que parfois, un bisou magique seul ne suffit pas à guérir le bobo de bébé, nous vous donnons quelques conseils pour soigner de la meilleure manière la coupure de bébé.


coupure de bébé

Dans la vie d’un bébé, une coupure est vite arrivée. Il va d'abord ressentir la douleur puis sûrement ne pas comprendre ce qu'est ce liquide rouge qui coule. Alertés par ses pleurs et par le sang qui émane de sa blessure, la panique gagne rapidement les parents. Ne vous en faites pas, il est tout à fait normal que bébé se coupe et très souvent, ce n'est pas grave ! Il suffit d’adopter les bons gestes et de prendre les bonnes habitudes en manière d'hygiène pour le soulager correctement.

Adopter la bonne pratique : l'hygiène est primordiale

Avant de soigner le bobo de votre bout d’chou, il est essentiel que vos mains soient propres. Nettoyez-les donc en les passant sous l'eau chaude avec du savon pendant au moins 30 secondes ou à l'aide d'un gel antibactérien. Et ce, avant de toucher sa blessure. Une fois que vos petites paluches sont impeccables, vous pouvez vous attaquez à la coupure de bébé.

A l’aide d’un savon de Marseille, lavez la plaie à l’eau claire afin d’éliminer les impuretés. Ensuite, désinfectez-la à l’aide d’un antiseptique et d’une compresse. N'utilisez jamais de coton qui risquerait de laisser des résidus à l’intérieur. Privilégiez un savon antiseptique, jamais d’alcool à 90°, beaucoup trop fort pour bébé !

Dans le cas d’une coupure peu profonde, contentez-vous de rapprocher les deux bords de la plaie avant d’appliquer un pansement. Si, au contraire, vous êtes face à une coupure profonde, compressez-la pendant trois minutes pour arrêter le saignement puis rendez-vous chez votre médecin ou à l’hôpital.

Appliquer un pansement sur la coupure de bébé

Avant d’appliquer le pansement, assurez-vous que la plaie soit bien sèche. Si tel n'est pas le cas, vous pouvez la sécher à l’aide d’une serviette propre.

Ensuite, vous pouvez placer le pansement. Utilisez-en un adapté à la zone du corps où se trouve la plaie et, surtout, adapté à la taille de cette dernière. Faites également attention à choisir un pansement qui ne déclenchera pas de réaction cutanée sur la peau de votre bébé.

Dans les jours qui suivent, pensez à changer régulièrement le pansement et assurez-vous qu’aucun signe d’infection n’apparaisse : rougeur, douleur, plaie purulente… Si c’est le cas, rendez-vous chez votre médecin le plus rapidement possible, un traitement supplémentaire est peut-être nécessaire.