Les végétations : quand faut-il les enlever ?

L'ablation des végétations est une opération fréquente : mais est-elle indispensable ?


Les végétations : quand faut-il les enlever ?

Les végétations ne sont pas un problème en soi : tout le monde en a et la plupart du temps, elles ne posent aucun souci. En revanche, si leur volume est trop important, elles peuvent être à l’origine d’un certain nombre de petits problèmes.

Les végétations est une sorte d’amygdale située juste derrière le nez, dans un endroit stratégique tout près de  la trompe d’Eustache. La trompe d’Eustache permet de faire communiquer le pharynx avec les oreilles. Elle permet au tympan d’être bien ventilé et soumis à la pression atmosphérique pour vibrer.

Quels sont les risques d’avoir des végétations importantes?

On imagine sans trop de peine les conséquences si des végétations trop importantes obstruent ce canal : la partie arrière de l’orifice nasale est plus ou moins bouchée et bébé a du mal à respirer. L’inflammation et l’infection entraîne un écoulement nasal  qui peut contaminer l’oreille et provoquer une otite. Il peut en résulter des rhinites, des bronchites régulières et les sinus peuvent aussi être touchés.

Quels sont les symptômes des végétations trop grosses ?

Bébé a du mal à respirer, il a des difficultés à boire, il dort la bouche ouverte et même il ronfle ? C’est peut-être mignon… mais ces signes doivent vous mettre la puce à l’oreille. Votre bébé a sans doute de grosses végétations.

Lorsque votre bébé est fréquemment enrhumé ou qu’il enchaîne otite sur otite, votre médecin vous alertera également et vous invitera un consulter un ORL.

Quand faut-il enlever les végétations ?

L’ablation des végétations s’appelle une adénoïdectomie. C’est une intervention courte,  bénigne qu’il est préférable de pratiquer lorsque bébé a deux ou trois ans, même si une opération peut impressionner les parents à cet âge-là.

La répétition des bronchites, la multiplication des otites, la fréquence des rhinites sont des signes qui justifient une ablation des végétations. Il faut savoir que l’inflammation permanente du rhino-pharynx peut conduire à des otites séreuses qui provoquent une gêne dans l’audition, voire une baisse conséquente de l’audition. Le développement de la parole peut s’en ressentir.

Peut-on prévenir l’ablation des végétations ?

Les enfants dont les parents fument sont plus exposés que les autres : ils subissent trois fois plus d’ablation des végétations. Il faut donc absolument éviter de fumer en présence d’enfants.