Bébé albinos : un gène rare qui existe sous plusieurs formes...

Bébé peut être albinos dès sa naissance. Cela signifie qu'il souffre d'une absence partielle ou totale de mélanine. On vous explique tout maintenant !


bébé albinos

L'albinisme qu'est-ce que c'est ?

Pour commencer, on distingue deux types d'albinisme. Tout dépend des parties du corps de bébé qui seront touchés.

  • Premièrement, on parle d'albinisme oculaire lorsqu'il ne touche que les yeux. Cette "version" ne se transmet que de façon sur le mode récessif et se trouve sur le chromosome X. Elle est principalement véhiculée par les femmes porteuses du gène et touche uniquement les garçons.

  • Deuxièmement, on appelle albinisme oculo-cutané celui qui s'étend au delà des yeux de bébé. C'est la forme la plus présente en Europe. Elle rassemble différentes maladies héréditaires relatives à l'hypopigmentation ou l'absence totale de pigmentation des yeux, du système pileux et de la peau.

Bébé albinos : quelles conséquences ?

Les conséquences ne sont jamais les mêmes pour tous les enfants. Bien entendu, on retrouve toujours et malheureusement la diminution de l'acuité visuelle (hypermétropie, astigmatisme, myopie...). Cependant, pour le reste des troubles tout dépend de la sévérité du gène. Ainsi, on retrouve par exemple :

  • Nystagmus : ce signe se caractérise par des oscillations involontaires du globe oculaire.

  • Dépigmentation de la rétine et de l'iris.

  • Hypoplasie de la fovéa : développement insuffisant de la zone centrale de la macula.

  • Photophobie : hypersensibilité à la lumière.

Bébé albinos : les précautions à prendre

Les personnes albinos ont davantage de risques d'affections cutanées ou dans le pire des cas des risques de cancers de la peau. De la même manière, les albinos sont souvent malvoyants et malheureusement il n'existe aucun traitement spécifique. Simplement, diverses précautions doivent être prises pour éviter les complications. Veillez par exemple à ce que bébé :

  • porte un chapeau lorsqu'il est exposé au soleil.

  • mais aussi de la crème solaire.

  • ou encore des lunettes de soleil qui filtrent les rayons ultraviolets.

  • enfin, il est nécéssaire d'avoir un suivi dermatologique régulier.