L'eczéma de bébé

Votre bout'chou se gratte souvent ? Il est irritable et présente des plaques rouges sur le corps ? Il souffre peut-être d’eczéma. Babyfrance vous informe sur l'eczéma et vous donne les clés pour calmer votre bébé.


L'eczéma de bébé

Eczéma de bébé : qu’est-ce que c’est ?

Il existe différents types d’eczéma qui varient selon les causes premières du problème : la forme la plus courante d’eczéma est la dermite (ou dermatite) atopique, aussi appelée « eczéma atopique » ou « eczéma du nourrisson ». La deuxième forme, l’atopie, est une prédisposition génétique aux allergies. Il s’agit d’une maladie de peau inflammatoire chronique, à évolution lente, qui survient par poussées.

La plupart du temps il se déclenche au cours de la première année de la vie, le plus souvent entre 2 mois et 6 mois. La maladie évolue ensuite par poussées périodiques (crises d’eczéma).

Généralement, les crises se calment vers l’âge de 5 ans ou 6 ans, avant de ressurgir parfois durant l’adolescence ou à l’âge adulte.

D’ailleurs, dans la plupart des cas, un adulte ayant souffert d’eczéma en bas âge aura d’ailleurs tendance à avoir la peau sèche durant toute sa vie, et ses enfants risqueront aussi davantage d’en être atteints.

Les premiers signes

Les premiers signes ne passent pas inaperçus : la maladie se manifeste par une éruption cutanée particulièrement urticante, souvent associée à une sécheresse de la peau. Si bébé se gratte (ce qui risque d’arriver), les lésions sont susceptibles de suinter, voire de s’infecter, générant alors inconfort et douleurs. Donc prudence !
(Astuce : mettez-lui des petites moufles en coton la nuit, afin d’éviter qu’il ne se gratte. Coupez-lui régulièrement les ongles également)

Avec le temps, la localisation des lésions évolue. Chez le nourrisson, les zones les plus touchées se situent sur le front, les joues, le menton et les fesses.

Quelles en sont les causes ?

Certains enfants peuvent être hypersensible face à des éléments environnementaux susceptibles de devenir allergisants et d’entraîner des réactions cutanées disproportionnées. Comme par exemple le pollen, les acariens, certains aliments, des variations de température… L’ezcéma a tendance à refaire surface si votre tout petit se retrouve une nouvelle fois face à ces allergènes.  

De plus, la part héréditaire détient une part importante dans la cause de cette maladie. Chez de nombreux bébés atteints d’eczéma, on y retrouve des prédispositions génétiques.

Les traitements

Le traitement principalement sur l’application topique de dermocorticoïdes directement sur les lésions, et ce, jusqu’à leur totale disparition. Le traitement est prescrit par votre médecin. Mais il existe également des thérapies alternatives telles que l’homéopathie afin de réduire la fréquence des poussées.

Nos conseils !

Cette maladie, bien qu’elle soit bénigne, reste tout de même une source d’inconfort pour nos tout petits… Voici donc quelques conseils :

- Evitez le tabac et les animaux à poils dans la chambre de bébé

- Ne donnez pas de bains trop chauds : A 37 °C, l'eau rougit la peau et l'irrite

- Ne couvrez pas trop bébé et ne surchauffez pas sa chambre. La transpiration et l'eczéma ne sont pas fait pour s’entendre

- Evitez les aliments susceptibles d'être allergisants (œuf, poisson) trop tôt. Il est préférable d’attendre que bébé ait entre 6 mois et 1 an.

- Evitez les couettes : préférez les matelas en mousse enveloppé d'une housse en plastique (lavez régulièrement)

- Préférez les sous-vêtements de coton.

- Après un bain de mer, rincez la peau à l'eau douce. Ne portez pas trop longtemps un maillot de bain humide.

Si vous avez des doutes ou des interrogations, n'hésitez pas à demander conseils à votre médecin.

Vous voulez en savoir plus sur l'eczéma de bébé ? Retrouvez nos articles sur le sujet !