Faut-il ajouter des farines dans le biberon de bébé ?

Vous souhaitez donner des farines à votre bébé mais vous vous demandez en quelle quantité en ajouter dans son biberon ? On vous dit tout !


farines biberon bébé, farines, bébé, nourrisson, farines alimentaires, alimentation, alimentation nourrisson

Les différentes sortes

Le marché offre actuellement de très nombreuses sortes de farines mais les plus faciles à utiliser sont, sans conteste, les farines lactées et instantanées auxquelles il ne faut pas ajouter de lait lors de la préparation.

Les farines s'obtiennent par broyage de graines de céréales. Ces graines sont en grande partie du blé, de l'orge, du seigle, de l'avoine, du riz, et du maïs. L'amidon qu'elles contiennent s'apparente à un sucre complexe. Il constitue en grande partie la farine.

Le tube digestif du bébé ne peut le digérer avant la fin du second mois. En effet, beaucoup contiennent du gluten, une protéine contenue dans de nombreuses céréales (le blé, l'orge, le seigle et l'avoine). Il est cependant bon de savoir que le riz et le maïs n'en contiennent pas.

Peut-on ajouter des farines dans le biberon d'un bébé ?

Il se peut que votre enfant ne supporte pas le gluten. Cette intolérance provoque des troubles sévères qui peuvent perturber la croissance d'un enfant. Alors peut-on ajouter des farines dans le biberon de bébé sans danger ?

Afin de ne prendre aucun risque inutile, il est donc conseillé d'utiliser immédiatement des farines sans gluten jusqu'à ce que votre bébé ait cinq mois. La tendance actuelle vise à réduire les quantités, voire à s'en passer carrément. Les farines ont trop souvent été utilisées et en trop grandes quantités.

Les farines apportent en effet des calories supplémentaires sous forme de sucres. C'est leur inconvénient majeur. Cet inconvénient s'explique par le fait que la majeure partie de ces sucres se stocke. Elle engendre donc une prise de poids excessive de l'enfant sans pour autant avoir réel profit pour sa croissance.

Si vous souhaitez donner des farines à votre bébé, faites-le donc de manière progressive et avec modération. Voici quelques conseils pour que cette expérience se passe au mieux :

  • Commencez à lui présenter ce nouvel aliment seulement à partir de ses trois mois.
  • Optez plutôt pour une farine simple et non sucrée et surtout sans gluten jusqu'à ses cinq mois.
  • La quantité conseillée est de débuter par une cuillère à café. Puis deux, puis trois par jour et dans un biberon.
  • Vous pouvez augmenter la dose de manière progressive jusqu'à obtention d'une préparation consistante.
  • Vous pourrez lui donner celle-ci à la cuillère aux environs de ses six mois.

Vous pouvez aussi commencer à introduire de nouveaux aliments à votre enfant à base de farine de blé dur.