Les bébés peuvent-ils être allergiques au lait infantile à base de protéine de vache ?

Avez-vous remarqué que bébé se met à pleurer après son biberon ou bien qu’il régurgite de plus en plus souvent ? Et s’il ne supportait tout simplement plus le lait que vous lui proposez... Allergie ou intolérance passagère : il existe plusieurs symptômes qui indiquent clairement cet état de fait et comment y remédier.


Les bébés peuvent-ils être allergiques au lait infantile à base de protéine de vache ?

Comment savoir si bébé ne supporte pas son lait ?

Les symptômes se manifestent généralement dès les premiers biberons de bébé ou au moment de son sevrage. En fonction de la sévérité de sa réaction allergique, les symptômes se déclarent de manière plus ou moins immédiate :

Bébé pleure après chaque repas : Si au moment de la digestion, votre nourrisson se tortille en pleurant, qu’il replie ses genoux sur son ventre et se calme après une émission de gaz : vous pouvez émettre l’hypothèse que le problème vient du lait.

Bébé régurgite de grandes quantités : à cet âge il est normal que bébé régurgite, d’où l’utilité du bavoir ! Cependant, si ces régurgitations deviennent systématiques, abondantes et qu’elles le font souffrir, allez consulter votre pédiatre pour vous assurer qu'il ne s'agit pas d'un problème de reflux de l'estomac vers l'œsophage. Si ce n’est pas le cas, il est probable qu’il soit allergique ou qu’il développe une intolérance au lait.

Les selles de bébé se sont modifiées : elles sont plus abondantes, d'une consistance différente pouvant aller jusqu'à des diarrhées, suivies ou non de vomissements.

Bébé a le visage gonflé : c’est peu fréquent, mais c’est une manifestation typique d’allergie. Elle peut en plus être impressionnante et doit dans tous les cas vous inciter à consulter rapidement.

Bébé fait une réaction allergique : elle peut être d'ordre respiratoire (asthme), cutanée (eczéma, urticaire) ou encore se manifester par des troubles digestifs avec vomissements répétés et diarrhées. 

Attention : Il est important de poser le bon diagnostic, alors si vous suspectez une allergie au lait, allez immédiatement consulter un spécialiste !

Quelles sont les alternatives ? 

Seul le pédiatre ou un allergologue peut confirmer ou infirmer une allergie au lait de vache en faisant passer un test cutané ou sanguin. Si l'allergie se confirme, il vous conseillera certainement une alternative au lait de vache

Un lait avec des protéines hydrolysées : vendu en pharmacie, il contient tous les éléments nutritifs indispensables à la croissance de l’enfant, mais ses protéines ont été rendues non allergisantes. 

Le lait hypoallergénique : il ne concerne que les enfants à risque élevé d'allergie (son père, sa mère ou ses frères et sœurs sont déjà allergiques). Il n'est utile que s'il est donné seul au moins durant quatre mois, idéalement six mois. Rappelons que l'allaitement maternel exclusif, au moins pendant quatre mois, protège lui aussi de l'allergie. 

Vous pouvez aussi vous tourner vers des laits infantiles à base de lait de chèvre. Mais attention, il existe des allergies croisées entre le lait de vache et le lait de chèvre. Ce type de lait ne peut être une alternative intéressante que dans certains cas d’intolérances au lait de vache. Il est préférable d'en parler à votre médecin !

Pourquoi opter pour le lait de chèvre ?

Le lait de chèvre est encore peu connu par les parents mais il constitue une sérieuse alternative dans le cadre de la nutrition infantile.
Saviez-vous que le lait de chèvre est plus digeste que le lait de vache ? Aussi, sa composition permet de fournir au nourrisson de précieux nutriments et vitamines (A1, B1, B2, PP, vitamine C) nécessaires à sa croissance et lui procure une source intéressante de calcium, de protéines et d’acide gras.  

Pour votre petit chouchou : renseignez-vous sur le lait Capricare® 2ème âge et Capricare® croissance. Les laits  Capricare®  sont doux par nature, nutritionnellement complets, évalués cliniquement, dotés d’un goût délicat et fabriqués à partir des qualités naturelles du lait de chèvre entier.

Pour plus d’informations, consultez le site de Capricare®.