Les vertus de la musique pour les bébés prématurés

La musique aide au développement des bébés prématurés. Grâce aux berceuses, ces nouveau-nés quitteraient l'hôpital plus tôt et en meilleure santé.


musique bébés prématurés
Sommaire
  1. La musicothérapie, une approche pour apaiser et divertir les bébés nés prématurément
  2. Musique dès l’accouchement pour les bébés prématurés
  3. Emmailloter le bébé prématuré de sons sécurisants
  4. La musique permet de déclencher le sentiment de parentalité et de créer des liens
  5. Musique à la maison & bébés prématurés

La musicothérapie, une approche pour apaiser et divertir les bébés nés prématurément

C’est vers la fin de la grossesse que bébé acquiert de nombreuses compétences comme se nourrir par la bouche ou réguler sa température, ou dans le cas d’une grande prématurité : respirer. S’il naît prématurément, le nourrisson aura beaucoup de difficulté à le faire. On parle de prématuré lorsque bébé né à moins de 37 semaines de gestation.

Afin de pallier à ces problèmes et aider bébé à se développer le mieux possible, il y a différentes techniques comme : s'assurer que l’enfant soit confortable et que son rythme d’éveil et de sommeil soit respecté, lui éviter des dépenses inutiles d’énergie et le guider progressivement d'une alimentation par sonde vers une alimentation par la bouche…

Accompagner ces techniques à l’aide de la musicothérapie aurait donc un impact doublement positif et permettrait aux tout petits de quitter l'hôpital plus tôt et en meilleure santé. En effet, la musique provoque chez les bébés le réflexe de succion, ce qui est très important pour les prématurés qui ont beaucoup de mal à s’alimenter.

Musique dès l’accouchement pour les bébés prématurés

Par ailleurs, il semblerait également qu'un montage sonore personnalisé, comme une berceuse, de la musique zen pourrait accompagner les étapes de l’accouchement. Cela permettrait également à l’enfant, une fois né, de d’appréhender les chansons entendues afin d’établir une sécurité. Et ainsi, se sentir en sécurité dans un environnement sonore connu.

Emmailloter le bébé prématuré de sons sécurisants

À travers, la musique, les bébés prématurés peuvent profiter d’un moment de détente. C’est également une autre façon pour eux de se sentir cajoler, rassuré. De plus, tout milieu hospitalier, surtout en soins intensifs ou critiques, engendre un stress considérable autant pour l’enfant que pour les parents. La musique a donc le pouvoir de capter l’attention et par le fait même, d’atténuer les sons environnants.

Dans certains services, les soignants sont sensibilisés à éviter les bruits superflus. En effet, un grand prématuré a une hypersensibilité auditive et tactile. Ainsi, l’adaptation à l’environnement peut être difficile dans un environnement bruyant. De même s’il s’agit d’un environnement avec une absence totale de sons. Rien de tel pour angoisser ces nouveau-nés si fragiles ! Le premier instrument à utiliser est la voix, principalement la voix de la mère.

C’est l’instrument le plus puissant et le plus intime à la fois. L’intérêt de la musicothérapie permet aux bébés prématurés de mieux tolérer les soins qui peuvent être assez désagréables et représentent un apport important au soutien d’un meilleur développement.

La musique permet de déclencher le sentiment de parentalité et de créer des liens

Souvent, le lien parent-enfant est fragilisé dans les situations des grands prématurés : leur pronostic vital étant engagé, ils ne peuvent pas être portés, bercés ou nourris par leur mère. C’est pourquoi, faire écouter sa voix à son enfant est à la fois réconfortant pour lui, et pour vous.

Musique à la maison & bébés prématurés

Une fois de retour à la maison, il est important d’instaurer un environnement sonore calme avec une structure sonore sécurisante, stable. En évitant au maximum les pollutions sonores, les bruits inutiles et agressifs qui sèmeraient la confusion, comme la télévision ou la radio, si personne ne l’écoute Surtout à la maison !

Car cet endroit sera le premier nid de l’enfant à l’extérieur du ventre de sa maman. Pourquoi ne pas installer par la suite un lieu pour écouter une musique choisie, agréable tant pour les parents que pour l’enfant. Durant l’allaitement par exemple, ou encore à un moment de la journée pour un instant de partage et de douceur entre vous (parents) et bébé. Hélas, la musicothérapie en général souffre encore en France de peu de reconnaissance.