Essayez les médecines douces pour soigner Bébé

Homéopathie, acupuncture, ostéopathie... Connaissez-vous ces médecines dites douces qui peuvent beaucoup apporter à la santé de bébé ?


Essayez les médecines douces pour soigner Bébé

De plus en plus de parents recourent à ce qu'on appelait auparavant des médecines “parallèles” et qui sont aujourd'hui surnommées des médecines douces : homéopathie, phytothérapie, ostéopathie,...

Quelles sont les indications qui doivent amener à se diriger vers ces médecines ?

Pour ce qui concerne l'homéopathie - qui vise à guérir les malades par des extraits de plantes, de minéraux,... -, l'on y recourt principalement en cas d'allergies en tout genre, en cas d'eczéma, de régurgitations, de troubles de sommeil, d'angoisses passagères chez les plus petits, d'infections répétées de type ORL,...

L'homéopathie s'administre facilement puisque ces remèdes sont administrés sous la forme de granules sucrées qui peuvent être sucées par votre enfant sans risque ou données dans le biberon. C'est une médecine simple, moyennement chère et qui a fait de nombreux adeptes chez les parents de bébés...

Renseignez-vous auprès de votre médecin traditionnel ou de votre pharmacien, ils vous conseilleront quelqu'un de fiable et de sérieux qui travaille pas trop loin de chez vous.

L'ostéopathie consiste à “ajuster” les différentes structures du corps par des mouvements réguliers effectués à mains nues. Les indications sont diverses: naissance par césarienne, naissance ultra rapide ou très lente, utilisation du forceps, chocs, chutes,... Elle a pour but de remettre en place tout ce qui pourrait avoir “bougé”. Petit conseil : vérifiez bien que l'ostéopathe a un diplôme ou une spécialisation reconnue car nombreux sont ceux qui se disent ostéopathes et qui ne le sont pas.

Enfin, mentionnons des médecines moins connues : d'une part l'acupuncture qui ne se pratique pas sur les tous petits enfants - attendez que le vôtre ait au moins 4 ou 5 ans, c'est l'âge où l'on peut pratiquer les premières stimulations par le biais des points d'acupuncture - et d'autre part la phytothérapie qui utilise exclusivement les plantes pour soigner divers troubles tels les troubles digestifs, les troubles de l'appétit ou du sommeil ou encore les poussées dentaires douloureuses.