Quelle est la température d’un nouveau-né ?

Les premiers jours à la maison avec un nouveau-né sont toujours une période éprouvante pour les nouveaux parents qui doivent, seuls, veiller au bien-être du bébé. Cela commence par des gestes quotidiens comme faire sa toilette, surveiller sa température. La température du nouveau-né se révèle être un indicateur clé de son niveau d'inconfort et peut être le signe d’un problème plus sérieux de santé. 


température du nouveau-né

Température du nouveau-né : les gestes à suivre  

A sa naissance, un bébé a beaucoup de difficultés à réguler sa température, il est un véritable thermomètre ! En effet, il ne peut pas maintenir et conserver sa chaleur corporelle et est donc sensible aux variations de température. C’est pourquoi, contrairement aux adultes, un nourrisson ne connaît pas d’oscillation de température, celle-ci est généralement comprise entre 36,5° et 37,5°C. Aussi, si la température du nouveau-né est inférieure ou supérieure à ce repère, c’est qu’il a trop chaud ou trop froid, ou qu’il est malade.

Il est conseillé de prendre quotidiennement la température du nourrisson, une fois par jour suffit généralement. Quoiqu’il en soit, évitez de lui prendre la température plusieurs fois par jour : ce geste peut l’importuner et pour vous, être une source d’angoisses. Puisque sa température est constante, il n’y a pas d’indications précises concernant l’heure exacte pour la prise de la température.

Avec l’émergence récente de thermomètres de plus en plus développés, nous sommes facilement perdus quant à quel thermomètre utiliser ? Et comment prendre la température du nouveau-né ? La prise de température se fait généralement au niveau du rectum, elle permet d’avoir un résultat plus précis, ou alors elle peut se faire au niveau des aisselles, mais , dans ce cas, le thermomètre doit rester 10 à 15 minutes entre le bras et la poitrine. Mission quasi-impossible pour certains nouveaux-nés. Il est également désormais possible de prendre la température sans contact pour plus de facilité. Au final le choix de la méthode vous revient. Retrouvez les avis de parent sur différents thermomètres.

Hypothermie, hyperthermie, fièvre : que faire ?   

Après avoir pris la température de votre nouveau-né, vous constatez que celui-ci est en hypothermie en dessous du repère, 36,5°C. Il est donc nécessaire de leréchauffer, en lui mettant un bonnet, une bouillotte (à condition d’avoir pris toutes les précautions pour ne pas le brûler), ou en ajoutant une brassière supplémentaire. L’hypothermie est fréquente chez les nouveau-nés particulièrement chez les bébés de petit poids et chez les prématurés.

L’hyperthermie ne rime pas forcément avec fièvre et problème de santé plus sérieux. Couvrez-le de manière raisonnable, ne surchauffez pas la pièce, une température entre 20° et 22°C est conseillée. Si le nourrisson a froid, couvrez-le d’une couche supplémentaire, une fine couverture devrait faire l’affaire. Trop le couvrir peut faire monter sa température. Vérifiez la température du nourrisson au bout d’une heure, le temps qu’elle se soit normalisée. En revanche, si sa température reste supérieure à 37,5°, votre bébé est peut-être en train de couver une maladie et il sera plus raisonnable de consulter alors, un médecin. Lors du bain, où de forts changements de températures arrivent, vous pouvez augmenter la température de la pièce pour éviter que bébé n’ait froid une fois mouillé.

Pour résumé, portez une attention particulière à la température de votre nouveau-né, celle-ci est un signal d’alerte important pour le comprendre. En règle générale, une température intérieure qui vous est confortable l’est également pour le nourrisson. En extérieur, veillez à ce qu’il soit couvert plus chaudement ou à l’inverse, évitez les coups de chaud.