Les vaccins de bébé : les bases

Les vaccins protègent nos enfants de graves maladies ? Mais comment fonctionnent-ils ?

Les vaccins de bébé : les bases

Les vaccins protègent nos bébés de maladies graves aux conséquences redoutables. Leur utilité n'est donc plus à démontrer mais il est important de rappeler les grands principes de la vaccination.

La vaccination permet de protéger notre organisme contre des maladies infectieuses. A l'origine de ces maladies quelques bactéries et surtout des virus. Notre seule arme est la vaccination. Lorsqu'un virus pénètre dans l'organisme, nos défenses fabriquent des anticorps qui arrêtent et éliminent les fauteurs de troubles. La lutte terminée, certains anticorps restent en mémoire dans notre sang, prêt à parer à une nouvelle attaque. La vaccination consiste à inoculer (introduire dans l'organisme) le virus atténué et ainsi à nous immuniser sans passer par la maladie.

La durée de l'immunité obtenue est variable en fonction des vaccins et il est donc important de respecter les dates de vaccinations que vous indique votre médecin !

Types de vaccins

Les vaccins sont actuellement de trois types :

  • Les vaccins vivants, le BCG (antituberculeux), les vaccins contre la rougeole ou la poliomyélite sont de ce type. Il s’agit des germes eux-mêmes, très atténués ; ils doivent être conservés à basse température quand il s’agit du virus.
  • Les vaccins inactivés, ils sont constitués des virus ou des microbes tués par traitement physique ou chimique (vaccin antipoliomylitique injectable, contre la coqueluche ou le choléra).
  • Les vaccins acellulaires, ils s’attaquent directement aux fragments directement responsables de la maladie. Les anatoxines vaccinant contre le tétanos ou la diphtérie en ont été les premiers exemples.