Santé de bébé : pas de vaccins jusqu’à la fin 2015

Les vaccins pour les nouveau-nés ne sont plus disponibles en pharmacie : la pénurie devrait perdurer plusieurs mois encore.


Santé de bébé : pas de vaccins jusqu’à la fin 2015

La situation commence à être inquiétante… Les vaccins contre la polio, la coqueluche et ceux contre la tuberculose (vaccins BCG) sont en rupture de stocks ou se font de plus en plus rares ! En cause l’épidémie de coqueluche qui a sévi en Grande-Bretagne, en Australie et aux Etats-Unis…

Les laboratoires ne l’ont malheureusement pas anticipé et elle a littéralement vidé leurs stocks alors que la production de ces vaccins nécessite 18 mois d’attente…  Quatre vaccins produits par les laboratoires Glaxosmithkline et Sanofi Pasteur sont concernés : l’InfanrixTetra et le Tetravac-acellulaire contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite et l’Infanrix Quinta et le Pentavac contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite et contre les infections invasives Haemophilus influenzae de type b, selon le site Pourquoi Docteur.

 Une situation dangereuse pour les bébés

En attendant, les parents français ont de plus en plus de mal à se procurer ces vaccins dans les pharmacies, alors que les bébés doivent être vaccinés contre ces maladies dès qu’ils ont atteint l’âge de deux mois. Résultat : de plus en plus de petits bouts ne sont pas immunisés contre ces maladies !

Quelle solution reste-t-il aux parents pour protéger leur bébé ? La première est d’éviter toute source de contamination. La seconde est, pour ceux qui le souhaitent, d’utiliser un autre vaccin, contenant 6 souches dont l’hépatite B. Les vaccins équivalents sans souche d’hépatite B sont actuellement disponibles uniquement dans les centres de protection maternelle et infantile et les centres de vaccination en attendant que leur commercialisation ne reprenne un rythme de croisière.