Mort subite du nourrisson, des causes encore mystérieuse

Rien ne permet encore d'expliquer la mort subite du nourrisson. En revanche, des facteurs peuvent la favoriser.


Mort subite du nourrisson, des causes encore mystérieuse

La mort subite du nourrisson correspond au décès inopiné d’un nourrisson au cours de son sommeil, alors qu’il était apparemment en bonne santé.

Dans 75% des cas, il survient entre deux mois et cinq mois de vie. Le risque diminue au fur et à mesure que l’enfant grandit, pour être quasi nul au-delà d’un an. Les bébés sont plus souvent touchés en hiver qu’en été, les garçons plus souvent que les filles.

Bien que l’on ne puisse en déterminer la cause, il semblerait que la mort subite du nourrisson soit influencée par plusieurs facteurs : le Milieu, les Maladies et la Maturation des contrôles végétatifs du nourrisson (ce que l’on appelle les trois "M" de la mort subite).