La gravité d'une blessure : petit ou gros bobos chez l'enfant ?

Une maman avertie doit faire la différence entre une plaie superficielle et une plaie plus profonde avant de la soigner

La gravité d'une blessure : petit ou gros bobos chez l'enfant ?

Bientôt, votre tout petit sera sans cesse à la recherche de nouvelles expériences et sa soif de découverte sera sans limite. Ces aventures se termineront parfois par des petites plaies sans gravité mais qui nécessitent cependant toute votre attention afin d'éviter une surinfection.

Voici donc le moment d'apprendre à reconnaître les différentes plaies pour être prête le jour où.

Dans tous les cas, soyez calme et rassurante. Ne montrez ni votre inquiétude, ni votre affolement ; l'attitude de votre enfant dépendra de la vôtre.

Les plaies superficielles

Les plaies superficielles touchent la peau et le tissu graisseux, ce sont les égratignures, les écorchures et les petites coupures. Vous pouvez juger de la profondeur d’une plaie en écartant délicatement ses deux bords.

  • Commencez par nettoyer la plaie : Bien laver la plaie à l’eau afin d’éliminer les corps étrangers tels que les graviers, la terre, les grains de sable.
  • Arrêtez le saignement en comprimant la lésion pendant quelques minutes.
  • Donnez du paracétamol afin de calmer la douleur de votre enfant.
  • Imbibez une compresse de gaze avec un antiseptique (désinfectant) puis appliquez délicatement sur la plaie afin de la désinfecter.
  • Couvrez la plaie à l’aide d’un pansement. Ne serrez pas trop le pansement afin qu’il ne comprime pas la circulation sanguine. Les égratignures et les éraflures cicatrisent mieux en restant à l’air, sans pansement.
  • Changez le pansement chaque jour, voire deux fois par jour.

Les plaies profondes

Les plaies profondes affectent les tissus nobles (veines, artères, tendons) et touchent les zones situées sous les couches de la peau.

Consultez rapidement votre médecin ou rendez-vous aux urgences. La plaie nécessite sans doute une suture ou une désinfection particulière. Des bandes de sutures cutanées adhésives (Stéri-strip) suffisent parfois pour refermer une plaie si les bords de celle-ci sont nets et peuvent se rapprocher facilement.

Les plaies au visage

Les plaies au visage qui sont étendues (dépassant 1 cm), même superficielles, doivent être montrées au médecin car elles pourraient entraîner des cicatrices inesthétiques.

Les plaies de la bouche sont parfois spectaculaires, saignent beaucoup, mais elles cicatrisent facilement et ne nécessitent de points de suture que lorsqu’elles sont importantes.