Les brûlures chez le bébé ou l'enfant : comment réagir ?

Il peut arriver que votre enfant reçoive du liquide bouillant, touche les taques de cuisson ou le fer à repasser... Les brûlures peuvent constituer des problèmes médicaux mineurs, mais peuvent aussi constituer des urgences vitales.


Les brûlures chez le bébé ou l'enfant : comment réagir ?

On appelle brûlure toute destruction des tissus provoqués par la chaleur. Tout objet ou liquide d'une température supérieure à 48°C entraîne des lésions cellulaires de la peau. Fort heureusement, la plupart de ces lésions se limitent à une atteinte de l'épiderme et concernent une surface cutanée limitée.

On distingue trois degrés de profondeur

La brûlure du 1er degré:

Il s'agit d'une brûlure superficielle n’affectant que l’épiderme (la couche externe de la peau). La peau est souvent rouge, chaude et douloureuse. Il y a un décollement des tissus sains et brûlés formant des bulles d’eau douloureuses. Ces brûlures guérissent en moins de 10 jours et ne laissent aucune cicatrice.

  • Placez immédiatement la peau atteinte sous l’eau froide du robinet jusqu’à disparition de la douleur (+/- 10 minutes).
  • Appliquez ensuite une pommade cicatrisante et calmante en couche épaisse de type Homéoplasmine, Biafine,...
  • Pour calmer la douleur, donnez du paracétamol à votre enfant (Doliprane, Perdolan).
  • Renouvelez l’application de la pommade plusieurs fois par jour.
  • Laissez sécher à l’air libre.
  • Consultez votre médecin si des signes d’infection apparaissent.
  • Le bain ou la proximité d’une source de chaleur ravive la douleur.

La brûlure au 2ème degré:

Elle entraîne une destruction des couches superficielles de la peau et lésions tissulaires profondes. Le derme (la deuxième couche cutanée) est également touché. La peau est rouge, très douloureuse et couverte de vésicules remplies de liquide transparent. Les brûlures se présentent sous forme d’une surface rose parsemée de petits îlots blanchâtres.

Une brûlure du 2ème degré qui ne dépasse pas un diamètre de 10 cm peut être traitée comme une brûlure mineure à domicile. Par contre, certaines parties du corps sont à hauts risques: les mains, les pieds, le visage, l’aine, les fesses, les plis de flexion (coude, genoux) et les organes génitaux. Toute brûlure du 2ème degré située sur ces zones du corps doit immédiatement être vue par un médecin. Une hospitalisation peut être nécessaire.

La brûlure du 3ème degré:

Les tissus sous cutanés sont touchés. Les tissus graisseux, les nerfs, les muscles et même les os peuvent également être touchés . En général, il existe des zones carbonisées ou blanchâtres et sèches.

La douleur peut être intense ou absente si les nerfs sont très atteints. Ces brûlures réclament une hospitalisation en service spécialisé pour grands brûlés.

L'étendue de la brûlure

La brûlure est considérée comme grave si elle touche plus de 5% de la surface corporelle totale chez un bébé de moins de 1 an et de 10% chez un enfant de plus de 1 an. Chez l’enfant, d’une manière générale, le pourcentage de la surface affectée importe plus que la profondeur des brûlures.

Les brûlures par liquide chaud

Les brûlures par liquide chaud sont redoutables parce qu’elles cumulent généralement une grande surface corporelle brûlée et des brûlures profondes (2ème et 3ème degré).

Déshabillez l’enfant, car le liquide brûlant qui imbibe les vêtements aggravera d’autant plus la brûlure qu’il restera longtemps au contact de la peau. Arrosez immédiatement l’enfant d’eau froide pendant 10 minutes minimum.

Les brûlures par flamme

Les brûlures par flamme sont les plus graves et atteignent souvent les parties découvertes du corps (visage, mains). De plus, l’inflammation des vêtements entraîne des brûlures profondes, à fortiori s’il s’agit de tissus synthétiques qui fondent sur la peau.

Lorsque les vêtements de l’enfant sont en feu, il faut étendre les flammes en les étouffant avec une couverture en laine ou en coton, une serviette mouillée, tout en plaquant l’enfant au sol. Déshabillez l’enfant en n’ôtant que les vêtements qui ne collent pas. Arrosez-le d’eau froide pendant 10 minutes minimum. Recouvrez les brûlures avec un linge propre et non pelucheux en attendant les secours.

Ce qu'il faut éviter

  • Ne jamais appliquer de beurre, d’huile ou de vinaigre car cela n’a aucun effet sur l’évolution de la brûlure. Seule l’eau froide freine la diffusion en profondeur et calme la douleur. Plus le refroidissement est précoce, plus il est efficace.
  • N’utilisez jamais de désinfectants colorés car ils rendent impossible le diagnostic de profondeur de la brûlure.
  • Proscrivez les tulles gras contenant du camphre, susceptibles de provoquer des convulsions chez le jeune enfant.