Que faire si bébé a avalé un bout de plastique !

Bébé a avalé un bout de plastique dur et vous ne savez pas quoi faire ? Pas de panique: surtout, gardez votre sang-froid et lisez les conseils qui suivent ! Ils devraient vous aider.


Bébé a avalé un bout de plastique dur.

Comment réagir ?

Votre enfant joue tranquillement dans la pièce voisine pendant que vous vous attelez aux tâches ménagères quand soudain, c'est le drame... Votre tout-petit suffoque ! Il vient visiblement d'avaler un objet (une pièce de monnaie, une petite perle, un lego, un bouton). Bébé toussote puis, surviennent de violentes quintes. Il devient bleu. Fort heureusement, il retrouve une respiration normale après quelques minutes... Vous avez assisté à la scène. Parfois, ce n'est pas toujours le cas. C'est alors que les ennuis surviennent... Le problème ne vient pas tant de l'objet ingurgité dans l'estomac et qui finit tôt ou tard par ressortir par les voies naturelles: si le corps étranger se trouve dans l'estomac, de la mie de pain devrait aider votre tout-petit à éliminer cet objet pour le moins encombrant. Par contre, le souci est tout autre lorsqu'il s'agit d'un objet aspiré par les voies respiratoires. L'enfant respire normalement durant quelques jours puis les problèmes surviennent. Si vous ne vous êtes pas aperçu de la scène, il sera difficile pour le médecin de poser un diagnostic clair. Celui-ci évoquera davantage une bronchite, une crise d'asthme, ... Tant que le diagnostic n'aura pas été posé, les remèdes médicamenteux ne donneront pas beaucoup de résultats.

Bébé a avalé un bout de plastique :  étapes à suivre

Une radiographie semble donc nécessaire pour repérer où se situe l'objet intrus. Une fibroscopie permettra ensuite de le retirer. Si l'objet est invisible aux rayons X (objet en caoutchouc, plastique, verre, ...), le radiologue procédera à plusieurs clichés. Rares sont les cas où l'enfant qui ingère un corps étranger s'étouffe réellement et meurt d'une asphyxie. Toutefois, ces accidents qui représentent de véritables drames sont encore trop nombreux d'autant plus qu'ils pourraient être évités. La prévention s'impose donc ! Ne laissez pas à la portée de votre enfant de petits objets susceptibles d'être avalés. Surveillez-le moment du jeu et le temps de l'apéritif où les tentations et dangers (cacahuètes, chips...) sont omniprésents. Malgré toutes vos précautions, il est parfois difficile d'avoir un œil partout. Si votre enfant a avalé un objet, emmenez-le à l'hôpital en le rassurant et en évitant de trop le bouger.

En plus de ces conseils, voici les objets dont vous devriez vous méfiez le plus !