L'homéopatie, c'est quoi?

L'homéopathie est une médecine alternative de plus en plus souvent administrée aux enfants : d'où vient-elle ?

L'homéopatie, c'est quoi?

La première loi de la médecine homéopathique dit qu'«une substance qui cause, dans le sujet sain, certains symptômes, est, elle-même, capable de les soigner si administrée en doses très basses.» Cette loi définissant “l'inversion de l'effet d'une substance selon les doses”, connue dès l'antiquité, est encore parfaitement valable aujourd'hui.

L'homéopathie se base sur l'administration d'un remède semblable à la maladie elle-même, après avoir été extrêmement dilué. Samuel Hahnemann, le médecin à l'origine de l'homéopathie, se rend compte que pour rendre une substance si diluée et active, elle nécessite une dynamisation, une succession d'“agitations” qui lui donnent de l'énergie. A cette époque, cette nouvelle méthode thérapeutique a suscité beaucoup de controverses.

Le médecin allemand, par ailleurs, propose encore l'utilisation de substances fournies par la nature, végétaux, minéraux, extraits d'organes sains, telles que les substances de départ (Teintures Mères) pour réaliser des produits pharmaceutiques homéopathiques.

Ceux-ci étant des produits simples et non artificiels, ils agissent immédiatement sur l'organisme humain et activent les ressources naturelles du corps (c'est-à-dire notre système immunitaire).

La médecine homéopathique est aussi promotrice d'un autre concept : «La maladie et ses symptômes sont toujours personnels et varient d'un individu à l'autre.» D'après cette personnalisation, le médecin homéopathe opère son choix thérapeutique.

L'aspect subjectif de la maladie, dit l'homéopathie, est dû à l'étroite relation entre l'âme et le corps. L'homme n'est donc pas un ensemble d'organes, de morceaux et de briques, mais un ensemble indivisible que composent l'esprit et le corps. Ceux-ci, en bref, sont le pivot culturel et pratique de la médecine homéopathique.

La médecine homéopathique est une thérapie dans le sens vrai du terme et possède des caractéristiques de non-agressivité. Grâce à elle, il est possible de résoudre beaucoup de pathologies telles que : allergies, maladies respiratoires, asthme, maladies lymphatiques, insuffisance digestive, intoxication, thérapies oxydantes, dysfonctionnements hormonaux, pathologies psychosomatiques, etc.