L'eubiotique: comment améliorer son alimentation?

Une alimentation saine et correcte constitue la base indispensable d'un bon équilibre biologique car elle joue un rôle tant au point de vue nutritionnel qu'énergétique. Mais qu'est-ce qu'une alimentation saine et équilibrée?


L'eubiotique: comment améliorer son alimentation?

Il est important que les aliments soient naturels. Donc stop aux plats industrialisés: plats préparés, plats raffinés, conservés ou fortement manipulés.

Pourquoi? Les aliments naturels sont riches en substances nutritionnelles, notamment en prébiotiques, substances essentielles pour la santé et le bien-être de notre corps.

Naturel veut dire intègre, complet de tous leurs composants, utilisable même avec une préparation très simple, pour que leur capacité à nous donner de l'énergie reste pleinement efficiente. Naturel veut dire sans conservateurs, édulcorants, gélifiants, arômes, émulsionnants et colorants de synthèse chimique.

Naturel veut dire aussi cultivé avec des systèmes de lutte intégrés aux parasites et avec des substances biologiques, élevé avec des substances saines et l'utilisation principale de thérapies homéopathiques : méthodes qui réduisent drastiquement la contamination du plat par les pesticides, hormones, métaux lourds, antibiotiques, substances dont on trouve des concentrations variées dans tous les aliments cultivés ou élevés.

Se nourrir sainement est très important pour les enfants en croissance jusqu'au développement adulte, parce qu'ils assimilent plus facilement les nutriments lorsque leur capacité de désintoxication interne est moins sollicitée. Une mère enceinte, pour les mêmes raisons, devrait chercher à être attentive à la qualité des produits qu'elle ingère : le bébé commence sa vie biologique au moment de la conception, pas quand il naît.

Il est important, autant que possible, de consommer des plats frais (légumes, fruits) au moment de leur maturité à leur saison pour en tirer un maximum de leur capacité avantageuse ; il y a après tout encore un rapport très direct entre les rythmes biologiques de notre corps et ceux de la nature qui nous entoure.

L'organisme de l'homme a été habitué au cours des dizaines de milliers d'années à se nourrir d'aliments cultivés et préparés de façon déterminée appelée traditionnelle. Les variations ont été introduites très lentement et ont nécessité des centaines ou des milliers d'années pour que notre organisme s'y habitue.

Nous repartons en arrière dans notre histoire biologique qui ne commence pas au moment de notre conception mais à l'aube de l'humanité et nos rythmes internes ne sont pas ceux de la vie moderne mais ceux beaucoup plus lents de notre nature.

Ces dernières décennies, l'industrie alimentaire a recherché à modifier rapidement notre régime alimentaire, en introduisant des systèmes d'industrialisation de production que ce soit pour la culture et l'élevage ou pour la préparation des plats. Beaucoup de gens, en entrant, dans les magasins d'alimentation, maintenant, achètent des plats tout prêts. Le résultat n'est pas seulement la perte des nutriments et de l'énergie vitale des plats mais aussi l'augmentation des pathologies alimentaires, allant du diabète à certaines sortes de tumeurs et de réactions toxiques aux allergies.

Pour ne pas être incompris, il faut spécifier que l'eubiotique cherche à améliorer la qualité de notre vie et notre bien-être. Fabriquer et vendre des plats toujours plus justes pour le palais et toujours plus toxiques pour l'organisme n'est certainement pas un bon service pour l'humanité.