Faire garder bébé par une nounou : quelles sont les clés de la réussite ?

La reprise du travail rime souvent avec la garde de bébé par une nounou. Comment préparer cette séparation ? Comment va réagir bébé ?


bébé nounou
Sommaire
  1. Faire garder bébé par une nounou : la séparation !
  2. Faire garder bébé par une nounou : comment instaurer une relation privilégiée avec la nounou ?
  3. Entre la nounou et moi, c'est pas toujours facile...

Faire garder bébé par une nounou : la séparation !

Une fois le congé de maternité terminé, il vous faudra bien reprendre le travail et donc opter pour un mode de garde de votre petit. Quel que soit votre choix, vous culpabiliserez certainement et aurez peut-être encore plus de mal à le vivre si vous confiez votre petit à une personne proche ou à une gardienne. Il se peut aussi qu'il perçoive très bien votre sentiment de culpabilité !

Une attitude fréquente chez les jeunes enfants est d'ailleurs de vous ignorer et de réserver ses câlins à la personne qui le garde, car il sait que cela va vous toucher. Ce sont les champions pour percevoir nos sentiments profonds. Soit ils ignorent maman, soit ils “boudent”, refusent le moindre sourire, ... Leur imagination est grande.

Par ce type d'attitude, un petit-enfant cherche à vous “punir” de le laisser chez sa gardienne et joue sur votre culpabilité. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne s'y plaît pas, loin de là. Expliquez-lui simplement que vous le laissez chez la nounou parce que vous travaillez. Montrez-lui si possible votre cadre de travail. Dites-lui aussi que vous avez choisi cette personne parce qu'elle vous semblait être quelqu'un de très bien pour s'occuper de lui, ... Et que vous êtes triste de le voir ainsi. Très tôt, les petits sont capables de comprendre beaucoup de choses. Il y a fort à parier, qu'en adoptant cette attitude, il cessera de vous tester sur ce terrain.

Faire garder bébé par une nounou : comment instaurer une relation privilégiée avec la nounou ?

Vous pensez enfin avoir trouvé la perle pour élever en votre absence votre tout-petit ? Dans ce cas, il vous appartient de créer un contexte de garde épanouissant pour le bien-être de votre bébé et sa gardienne qui aura davantage de plaisir à élever et chouchouter votre petit bout. Voici quelques clés pour instaurer de bonnes relations avec la nounou de votre enfant :

  • Dès les premiers contacts, établissez une distance « professionnelle » en pratiquant le vouvoiement. La nounou n’est pas une bonne copine mais votre employée. Cette distance induit un certain respect mutuel et évite la confusion des rôles. De plus, elle vous facilitera la tâche si vous devez faire une petite mise au point avec votre nounou concernant l’éducation de votre enfant.

  • Après chaque garde, dialoguez, échangez quelques mots avec votre gardienne. Quelques minutes suffisent parfois pour vous faire une idée de la journée de votre enfant et des éventuels « couacs » qui ont pu jalonner celle-ci.

  • Pour que cette relation naissante devienne une relation privilégiée, valorisez et félicitez régulièrement votre nounou lorsque votre enfant progresse. Le soir, lorsque vous retrouvez votre petit bout plein de vie, c’est en bonne partie grâce à elle. N’oubliez pas que l’intérêt que vous lui portez se ressentira dans son travail !

  • Facilitez-lui la tâche en créant une atmosphère plaisante et propice à l’épanouissement. Il est plus agréable de travailler dans un environnement propre et ordonné. Pensez à ranger les jouets de votre enfant avant son arrivée et à préparer le nécessaire pour changer bébé et faire sa toilette. Prévoyez également les repas de bébé et quelques friandises et gourmandises pour votre gardienne. Enfin, établissez toujours une liste visible (à côté du téléphone par exemple) des numéros d’appel utiles et/ou urgents.

Entre la nounou et moi, c'est pas toujours facile...

Un sentiment normal

Il arrive parfois que vos conceptions pédagogiques diffèrent des siennes ou plus généralement de celles des autres. Comment éviter que vos relations ne se dégradent ou quand faut-il tirer la sonnette d’alarme et mettre les choses au point ?

Le rôle de la nounou n’est pas toujours simple. Certaines mamans la voient tout bonnement comme une « rivale » et éprouvent des difficultés à leur confier leur enfant. D’autres doutent de leurs propres compétences à « être une bonne mère » ou redoutent que la nounou soit une meilleure « maman » pour leur enfant.

Ces sentiments sont tout à fait naturels. Chaque maman a « peur » de perdre l’amour de bébé ou d’être remplacée dans son cœur. Pourtant, il n’y a aucun risque de confusion « mère-nounou » dans l'esprit de votre tout-petit si vos relations avec votre bébé se portent bien. Il fait parfaitement la distinction.

D’autres mamans encore s’imaginent que personne n’est assez bien pour la prunelle de leurs yeux. C’est pourquoi certaines trouvent toujours à redire sur les méthodes employées par la gardienne et ce, quelles que soient ses compétences et sa personnalité. Sachez qu’une « super nounou » au même titre qu’une maman parfaite n’existe pas.

Mais alors, comment réagir ?

Par contre, vos inquiétudes peuvent être justifiées lorsque votre nounou arrive systématiquement en retard, que vous retrouvez régulièrement votre maison sans dessus dessous ou encore que votre intuition de Maman vous dicte que votre enfant n’est pas entre de bonnes mains.

Ne vous braquez pas, mais une mise au point s’impose ! La nounou demeure votre employée et à ce titre, elle doit suivre et respecter vos habitudes en matière d’éducation. Faites-lui remarquer doucement mais fermement que vos consignes devront être scrupuleusement respectées (exemple : le bain et le moment du repas devront respectivement être donnés ou avoir lieu aux heures que vous aurez fixées).

Vos relations doivent reposer sur une certaine confiance si celle-ci est mise en branle pour telle ou telle raison, un autre mode de garde pourrait être envisagé ou vous devrez songer à confier votre enfant à une autre personne.

Le tout est donc de savoir si quelque chose doit être reproché à votre nounou ou si tout simplement vous n’acceptez pas le fait qu’une autre personne aide au développement de votre enfant...