Se marier en étant déjà parents ? On résume.

Parce qu’on ne fait pas toujours les choses dans l’ordre, il arrive parfois que l’étape mariage arrive après l’étape bébé(s) … Mais comment ça se passe ? 


Se marier en étant déjà parents ? On résume.

En France, dorénavant, plus d’un bébé sur deux naît hors mariage. Sans que cela ne soit un problème, il faut quand même admettre que lorsque vient l’envie d’officialiser une relation, la présence d’un enfant change pas mal de choses. Afin de vous aider dans cette organisation déjà bien compliquée à la base, BabyFrance vous fait un débrief de tout ce à quoi il faut penser !

1. Se marier, oui mais pourquoi ?

L’envie soudaine de passer par cette étape peut venir de différents facteurs. Que cela soit pour officialiser une situation familiale, pour faire plaisir aux enfants ou simplement parce « Je n’avais pas envie il y a 10 ans mais là, j’ai changé d’avis ! », le résultat est le même. Certains parents considèrent également que faire un enfant est un engagement moins contraignant que le mariage. Dans tous les cas, si la justification de votre décision semble raisonnable, foncez ! Il suffit simplement d’y avoir réfléchi assez afin d’être sûr de ne pas entraîner les enfants dans cette grande aventure sur un coup de tête.

2. Il faut être prêt à gérer plusieurs fronts de batailles !

Parce que oui, organiser un mariage c’est difficile. Et oui, s’occuper d’enfants c’est difficile. Alors quand on vous dit que pour élever un enfant, il faut tout un village … Imaginez déjà la mégalopole nécessaire pour y ajouter la préparation d’un mariage ! Évidemment, c’est tout à fait faisable, mais veillez quand même à être prêts à assurer ! Il va falloir goûter le gâteau tout en surveillant la marmaille, essayer la robe sans y faire de tache en forme de ‘mains-d’enfants-toutes-sales’, et surtout prier pour que les petits monstres ne hurlent pas une fois dans l’église.  Cette préoccupation vient également accompagnée de la gestion du temps, et de l’argent. Ne sous-estimez pas les dépenses et le temps requis pour gérer bébé(s) et mariage.

3. Soyez également prêt à gérer les relous.

Que cela soit un tonton un peu chiant, un voisin qui juge beaucoup, ou juste quelqu’un avec un humour déplorable … « Ah bein tiens, il était temps ! » Vous allez manger des remarques, des critiques, et des blagues débiles ! Alors afin de préserver la paix dans le monde, songez à cela avant, et respirez un grand coup. Mieux vaut répondre avec calme et humour, que déclencher une guerre. Les gens auront toujours quelque chose à dire, mais vous risquez de perdre beaucoup trop d’énergie si vous vous énervez à chaque fois. Zen sera donc le maître mot !

4. Et le manque d’enthousiasme !

Parce que oui, forcément, avec un enfant, votre entourage se doute que vous et votre conjoint, c’est du sérieux. Ce qui veut dire que l’engouement autours de votre mariage ne sera peut-être pas à la hauteur de vos attentes. « Ah bein tiens, il était temps ! » le retour. C’est décevant, on est d’accord, mais il suffit généralement de ne pas se laisser décourager dès les premiers soupirs et d’y mettre un peu d’entrain pour motiver les troupes ! Ne perdez pas espoir, les gens seront heureux, on vous le promet. Il va juste falloir un peu plus de temps.

5. Et l’enfant dans tout cela ?

L’enfant, à priori, sera content. Que cela soit le mariage de ses deux parents biologiques, ou le mariage de son parent avec un nouveau conjoint, si la relation est bonne, la réaction le sera aussi. Faites cependant attention à la manière de lui annoncer … Si dans certains cas la bombe peut être lâchée sans souci, certains enfants sont par contre très sensibles. Il est évident qu’un enfant dont les parents se marient sera peut-être plus facilement content qu’un enfant qui voit son papa ou sa maman se marier avec quelqu’un d’autre … Prenez donc en compte les sentiments de votre enfant avant.

6. Il va aussi falloir l’impliquer !

Et oui, votre enfant ne doit pas se sentir mis de côté. Il va donc falloir lui trouver une place adéquate, tout en respectant le fait qu’un mariage est, à la base, un engagement plutôt intime entre deux personnes. Dans la liste des moments où vous pouvez l’impliquer, nous avons pensé à : leur faire réaliser le faire-part (un dessin d’enfant, c’est mignon, et ils seront fiers comme tout !), leur donner un rôle pendant la cérémonie (lire un texte, apporter les alliances, … Chaque âge y trouve son compte !), aider maman à choisir sa robe ou décorer la salle (bon d’accord, ils n’ont peut-être pas les plus réalistes des goûts vestimentaires ou décoratifs … Mais tant pis), … Les idées sont nombreuses ! Certains profitent aussi du mariage pour mixer deux évènements, et inclure un baptême, par exemple.

7. Attention mesdames au choix de la robe !

On va vous passer la leçon de morale sur le choix d’une robe blanche et de votre virginité vraisemblablement perdue : peu de femmes peuvent encore se targuer d’être pure le jour de leur mariage. Mais par contre, il va falloir penser à tout. Vos enfants sont petits ? Alors songez que votre corps risque encore de changer pas mal entre les essayages et le jour J. Ne négligez pas non plus le fait que vous allaiterez peut-être toujours ! Et si vos enfants sont un peu plus grands ? Ils risquent d’être toujours accrochés à vos pattes. Avec des petites mains toutes sales. Oui, on sait, il n’y a pas vraiment de solution à cela, mais pensez-y quand même.

8. Et les points positifs, dans tout ça ?

Alors déjà, rassurez-vous mesdames : si monsieur vous a vu à l’accouchement, ou bien même aux petites heures de la nuit quand bébé était malade, c’est bon ! Il vous a déjà vu « pour le pire » et ne risque pas de fuir une fois devant l’hôtel … Ou même après. Puis vous échappez aussi au célèbre « et les enfants, c’est pour quand ? ». Bein oui, ils sont déjà là. Ça parait peut-être bête mais, parole de mariée sans enfant, ça doit être soulageant de ne pas l’entendre ! En plus, personne ne remettra la décision de ce mariage en cause … Si votre couple a survécu à un enfant, il survivra probablement au mariage. Tout le monde croit en vous, il y a des preuves sur pattes à l’appui !

9. Au final, un mariage avec enfant(s), c’est surtout deux fois plus d’émotions !

En plus des séances de larmes habituelles, préparez-vous à trembler en entendant les gens dire à quel point vous êtes un super parent. Les compliments devraient couler à flots et, soyons honnêtes, ça fait toujours plaisir aussi ! En plus, voir son enfant participer à un jour aussi important de sa vie ne peut que vous émouvoir … Et que dire si bébé a déjà son mot à dire ! Rien de plus émouvant qu’un enfant disant un mot gentil en l’honneur de ses parents … Préparé par un adulte ou non, ce message sera très certainement un des moments les plus mignons de votre vie. La vérité sort de la bouche des enfants, n’est-ce pas ?