Baignade des enfants : vigilance maximale

L'été, la baignade fait partie des plaisirs incontournables à condition de prendre quelques précautions.

Baignade des enfants : vigilance maximale

L’été, les baignades sont un moment de pur plaisir pour les enfants : elles feront partie des meilleurs souvenirs des vacances ! Pour quelques-uns malheureusement, elles resteront synonymes de drame irrémédiable.

Cette semaine, la chute d’un enfant de 21 mois dans la piscine de ses grands-parents, en Isère, à la Tour du Pin, vient nous rappeler une fois encore à quel point il faut être vigilent. Le bébé évacué par hélicoptère, dans un état grave, a échappé quelques minutes seulement à la surveillance des adultes. Quelques minutes de trop quand la piscine n’est équipée d’aucun système d’alarme comme l’exige pourtant la loi.

Parce qu’n 2009, 39 enfants de moins de 6 ans se sont noyés (dont 17 en piscine privée familiale), la Commission de la sécurité des consommateurs et l’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, nous rappelle quelques règles de base.

Les surveiller en permanence

La règle d’or est de ne jamais quitter les enfants des yeux ! Aucun système électronique, aucun brassard, ne remplaceront la vigilance des parents.

A la mer, premier réflexe : on se renseigne auprès du poste de secours et on regarde le drapeau. Un bon moyen d’apprendre les couleurs aux plus petits et de responsabiliser les plus grands. Vert : on plonge. Jaune ou rouge : on reste sur la plage ! On préfère les baignades surveillées même s’il y a plus de monde. En cas de problème, les secours sont disponibles plus rapidement.

A la piscine, un seul mot d'orde, sécurité : barrière, couverture, abri de piscine ou alarme sonore… Certes, l'investissement est lourd mais ces précautions peuvent sauver une petite vie. Et on est intransigeant : la porte de la barrière doit être systématiquement fermée et l’alarme enclenchée. Autre astuce : on dépose une perche, une bouée et un téléphone pour pouvoir réagir immédiatement si nécessaire.

Ensuite si un enfant veut se baigner, courage ! Il faut se jeter à l’eau avec lui ou désigner un adulte responsable. Les jeunes nageurs doivent être équipés de brassards adaptés à leur taille et portant la norme NF 1311138-1. Attention ! Même si les enfants les adorent, les bouées et autres matelas ne sont que des jouets. En aucun cas, ils ne préviennent de la noyade. Mais le mieux est encore de leur apprendre à nager le plus tôt possible. Pourquoi ne pas profiter des vacances ?