Vacances : tout sur les papiers d’identité de bébé

Connaissez-vous les nouvelles règles concernant les papiers d'identités des enfants ? Avant de réserver vos billets d'avion, renseignez-vous.

Vacances : tout sur les papiers d’identité de bébé

Vous envisagez des vacances à l’étranger avec vos enfants ? Vous voulezprendre l’avion en France avec votre bébé ? Que ce périple ait lieu en Europe ou hors Union européenne, n’attendez pas le dernier moment pour faire les papiers d’identité de vos chérubins.

Car aujourd’hui, bébé, comme tous les membres de la famille, doit posséder ses propres papiers d’identité. Plus question de se contenter dulivret de famille ou de la faire figurer sur votre passeport.

Prendre l’avion en France

Les compagnies aériennes fixent les règles du jeu et beaucoup d’elles ont décidé d’imposer la présentation d’une carte d’identité pour tout enfant de moins de deux ans embarquant pour un vol sur le territoire français. Mieux vaut se renseigner au moment de l’achat du billet pour ne pas avoir de mauvaises surprises le jour du départ.

Partir en Europe

Une carte d’identité nationale est suffisante pour voyager au sein del'Union européenne. C’est aussi le cas de la plupart des pays européens hors Union européenne. Mais mieux vaut être prudent et se renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat du pays concerné. Si un visa est nécessaire pour entrer dans ce pays, vous pouvez être sûre que bébé devra aussi avoir son propre visa.

Pour réaliser la carte d’identité nationale (CNI) de bébé, il faut vous rendre dans votre mairie (ou préfecture de police ou mairie d'arrondissement si vous habitez Paris) en présence de l’enfant. La demande d’une CNI qui sera valable dix ans est gratuite. Vous devez apporter deux photos d’identité, un justificatif de domicile, si l’enfant n’est pas en France un justificatif de nationalité et un extrait de naissance de l’enfant. Le délai pour réaliser une CNI est d’environ trois semaines.

Mais n’attendez pas le dernier moment car les services des mairies sont régulièrement débordés par la multiplication des demandes à l’approche des vacances estivales.

Partir hors de l’Europe

Depuis 2006, les enfants ne peuvent plus figurer sur les passeports de leurs parents. Un passeport en leur nom, valable cinq pour les moins de quinze ans et dont le coût sera de 17 euros, est nécessaire pour voyager hors de l’Europe. Si votre enfant figurait déjà sur votre passeport avant 2006, il pourra continuer à voyager à l’étranger, tant que le document est valide. Sauf pour aller aux Etats-Unis où il doit posséder son propre passeport.

Vous devez également en faire la demande auprès de votremairie et fournir les mêmes papiers que ceux demandés pour établir une carte d’identité nationale (deux photos, justificatifs de domicile et de nationalité le cas échéant, extrait de naissance). Si votre enfant possède déjà une carte d’identité, vous pouvez la présenter.

Certains pays exigent des visas : les enfants sont aussi concernés par cette formalité.

La photo !

Le point commun entre ces deux documents officiels ? La photo ! Elle doit répondre à des critères très précis pour être valable : la tête doit être droite, le visage neutre et dégagé, la bouche fermée, le regard dirigé vers l’objectif. Avec un bébé, bon courage…

Voyager seul

Enfin si votre enfant doit voyager seul ou avec unadulte qui n’exerce pas l’autorité parentale, il doit avoir en sa possession une autorisation de sortie de territoire. Ce papier est à retirer, gratuitement, en mairie par un des parents ou le tuteur. Les documents à fournir sont : justificatifs de domicile, pièce d’identité du parent ou tuteur, livret de famille, la carte nationale d’identité du mineur, et éventuellement une décision de justice conférant l’exercice de l’autorité parentale.

La durée de cette autorisation peut être limitée, ainsi que sa portée géographique. Ce document permettra à l’enfant de voyager en Union européenne et dans les départements d’Outre-mer. Mais s’il possède un passeport, dans ce cas, il n’en a pas besoin.