Comment savoir si votre enfant est surdoué ?

Certains signes permettent de détecter la précocité de l’enfant avant la réalisation d’un test de QI. Voici quelques conseils pour vous mettre la puce à l'oreille.


Comment savoir si votre enfant est surdoué ?

Les signes de la précocité chez les bébés

Un enfant qui marche et/ou parle très tôt, un bébé très éveillé, peuvent être le signe d'une précocité mais beaucoup d'enfants à haut potentiel présentent au contraire des retards dans ces domaines. Par perfectionnisme, ils attendent de savoir marcher pour se déplacer (et ne font pas de quatre pattes) ou de parler parfaitement pour commencer. Ils peuvent même retarder inconsciemment leur croissance par peur de grandir! ", explique Laurence Lalande, co-fondatrice de La Loupiote, une école Montessori dédiée aux enfants surdoués, et auteur de l'ouvrage "Au secours, mon enfant est précoce!".  

Alors sur quels critères se reposer? " En général, les parents ne se trompent pas. Même chez les bébés, il y a des petits signes comme ce que j'appelle le regard scrutateur, l'enfant est très observateur et retient tout très vite ".

Le sommeil peut aussi être un point de repère. Les précoces dorment peu, mais profondément. Enfin, l'experte rappelle que les enfants à haut potentiel sont des hypersensibles

 Les signes de la précocité après 5 ans

En général, c’est à l'école que les enfants sont qualifiés de "trublions", "hyperactifs", "fainéants" par les enseignants. Ces termes définissent souvent des précoces qui s'ignorent. Leur curiosité mais aussi leur impatience face à un enseignement qui ne va pas assez vite et leur aversion pour l'effort et la répétition mettent les profs sur une mauvaise voie. 

"Ils sont en effervescence, insatiables et réclament beaucoup d'attention du fait d'un grand manque de confiance en eux", explique l'auteur Laurence Lalande. Ces enfants qui se sentent différents font alors souvent l'inverse de ce qu'ils voudraient afin de se "normaliser". Au lieu de montrer leurs connaissances, ils préfèrent faire semblant de ne pas savoir pour se faire accepter. Leur intuition en grandissant les rend particulièrement sensibles dans leurs relations aux autres.

Les tests de QI

Il existe des tests de QI à faire sur Internet mais ils n'ont pas la valeur de ceux passés chez un expert. La précocité est généralement définie par un score obtenu au-delà de 130. Ces tests sont internationaux et se déroulent majoritairement à l'oral. 

Le WPPSI-R concerne les enfants de 2 ans et 11 mois à 7 ans et 3 mois. Il permet d'avoir un diagnostic clair et de mettre des mots sur la situation. Mais aussi de dialoguer avec l'école avant l'entrée au CP. A savoir: les résultats devront être confirmés et affinés par un deuxième test. 

Le WISC est utilisé entre 6 ans et 16 ans et 9 mois. " Les parents qui doutent n'ont pas intérêt à attendre pour faire tester leur enfant même si celui-ci va bien. L'incertitude parasite le regard des parents, leur façon d'éduquer, leurs réactions. Et il empêche d'adapter, au besoin, l'environnement scolaire et extra-scolaire de l'enfant ", précise Laurence Lalande

Quels sont les signes de précocité qui peuvent alerter les parents?

  • Il sait lire avant le CP, mais présente plus de difficultés à écrire
  • Il se passionne pour des domaines précis: l'origine de la vie, la préhistoire, l'espace, la religion, la mort et dévore les livres et les encyclopédies...
  • Il pose beaucoup de questions, souvent d'ordre philosophique
  • Il ne supporte pas l'injustice
  • Il aime beaucoup s'entourer et discuter avec des plus grands
  • Il a un sens de l'humour et un sens critique développés
  • Il peut se montrer altruiste très tôt
  • Il fait preuve d'immaturité affective, il réclame beaucoup d'amour et d'attention un peu comme des bébés
  • Il ne s'affirme pas vis à vis de ses copains, il se fond dans le groupe comme un caméléon.

Source : lexpress.fr
Image : © iStock