Ses copains me semblent bizarres : je fais quoi ?

Dès le plus jeune âge, les enfants élisent parmi leurs pairs leurs copains. Sauf que parfois, ces derniers ne plaisent pas aux parents que nous sommes...

Ses copains me semblent bizarres : je fais quoi ?

Dès le plus jeune âge, les enfants ressentent le besoin naturel d'élire parmi leurs pairs des enfants qui deviendront leurs copains. Parfois, ce sera pour quelques jours, pour d'autres, cette amitié durera toute une vie. Mais comment réagir lorsque votre enfant de 9 ans vous présente ses nouveaux copains, des enfants qui vous semblent louches ou mal intentionnés ?

Tout d'abord, il ne faut pas porter de jugement hâtif ! Qu'est-ce qui vous fait croire que ces enfants sont méchants ? Des rumeurs entendues dans le voisinage ? Un écho de l'institutrice de votre enfant ? L'avis d'autres parents ? Quoi qu'il en soit, essayez d'en savoir plus. Quelles (grosses) bêtises ont-ils déjà fait ? Sont-ils malpolis, violents ?

Vous craignez que ces enfants exercent une influence néfaste sur votre fils. Mais tant qu'aucune mauvaise action n'a été commise, vous ne pouvez en rien vous opposez à leur amitié. De plus, ayez confiance en votre éducation : si vous avez appris à votre enfant la politesse, le respect, rien ne doit vous faire croire qu'au simple contact de ces copains, toutes les bonnes manières apprises s'envoleront !

A côté de la famille, l'univers des copains permet de nombreux apprentissages : partage, solidarité, violence, tendresse, trahison, ... Le rôle des copains est tout simplement considérable dans la construction psychique et l'intégration sociale de votre enfant. Ne l'oubliez pas.

Votre enfant a donc le besoin et le droit d'avoir des amis. Même si vous ne les appréciez pas. En fait, ils font partie de son jardin secret, que vous devez absolument respecter. Bien entendu, il n'est pas question pour autant de tout permettre : si vous estimez que votre enfant court un réel risque, parlez-en avec lui.

Parlez ensemble de cette relation d'amitié ne pourra qu'éclaircir la situation. Peut-être votre enfant ne se rend-il pas compte de la malveillante emprise de ces enfants sur lui. Peut-être éprouve-t-il seulement du plaisir avec eux parce qu'ils sont plus âgés, possèdent un vélo,...