Développement de l'enfant de 13 ans

Et oui, votre enfant a maintenant 13 ans. Il est devenu un jeune homme (une jeune femme), ses hormones sont en éveil. Soyez prêt à y faire face !


13 ans
Sommaire
  1. Puberté : le changement total
  2. L'enfant de 13 ans est un vrai adolescent

Puberté : le changement total

À 13 ans, le préado devient pubère. Son corps a déjà bien changé et continue sur cette lancée. Le garçon prend du poil au menton. La fille est en âge d’avoir ses premières règles. Pour chacun, les organes sexuels se développent annonçant ainsi le réveil des hormones et du désir sexuel...

Votre préado est toujours aussi contestataire. Il s’évertue à briser tous les schémas de comportement de l’enfance. Il devient plus habile pour marquer son opposition. Vous, ses parents, allez perdre beaucoup de votre autorité et ne pourrez bien souvent plus miser sur la punition. C’est le signe que votre préado grandit et qu’il franchit le cap de l’enfance vers l’adolescence et bientôt l’âge adulte.

L'enfant de 13 ans est un vrai adolescent

Achevant de détruire "sa maison de l’enfance", le préado va maintenant se construire une identité et s’affirmer en tant que personne à part entière. Il va donc, dans un premier temps, chercher à savoir qui il est. Cette quête de soi va l’amener à se comparer à des modèles, à s’identifier à des personnes et/ou des groupes, ou à se différencier d’autres.

Durant cette période, il adopte d’ailleurs souvent différents styles vestimentaires. Il commence également à s’interroger sur des questions essentielles qui vont jalonner son existence : Qui suis-je ? Où vais-je ? Quelle est ma destinée ? etc. Aussi, avec le temps, les amourettes de l’enfance vont laisser place aux premiers amours...

Si notre préado revendique une certaine autonomie, il n’est toutefois pas encore assez sûr de lui pour être indépendant sur le plan affectif. Il aura besoin de l’avis de ses copains et/ou copines pour entamer ou rompre une relation amoureuse... Ainsi, à 13 ans, de profonds changements s’amorcent. Bienvenue dans l’adolescence !

Et là encore, bon courage aux parents !