Le Burn-Out parental

Pour inculquer une éducation exemplaire, ou plus généralement pour coller à un idéal de perfection, en tant que parent, vous pouvez avoir tendance à vous infliger une pression immense. Etre irréprochable dans sa vie professionnelle, dans son couple et également en tant que parent, peut parfois vider, épuiser, et pour finir, mener tout simplement au burn-out.


Le Burn-Out parental

Le burn-out est un syndrome qui touche les parents exposés à un stress parental chronique. Ce syndrome se manifeste par la présence, chez le parent, d'au moins 2 de ces symptômes :

  •  L'épuisement : ce symptôme apparaît la plupart du temps en premier. L'adulte se sent dépassé par les évènements, lessivé, il a du mal à regarder de l'avant, et se sent en permanence submergé. Cet épuisement peut se manifester au niveau cognitif, lorsque l'on a l'impression de plus réussir réfléchir correctement, au niveau émotionnel, avec cette impression de ne plus en pouvoir, et également au niveau physique, par un extrême fatigue.
     
  • La distanciation affective avec les enfants : Le parent délaisse, malgré sa volonté, l'enfant. Il n'arrive plus à s'investir dans la relation parent-enfant comme il en avait l'habitude, ou comme il le souhaiterait. Il accorde moins d'importance à ce que vit ou ressent l'enfant, il a beaucoup de mal à s'y intéresser.
     
  • La perte d'efficacité et d'épanouissement dans son rôle de parent : Le parent ne se reconnait plus dans ses comportements vis-à-vis de l'enfant Il ne se sent plus efficace, et a l'impression d'être un mauvais père ou une mauvaise mère. Il ne trouve quasiment plus aucun épanouissement dans son rôle.

Le burn-out est un engrenage dont on pourrait croire ne jamais sortir, pourtant, il existe bel et bien des solutions pour vous détendre et reprendre pieds. Une chose importante : on oublie la perfection et on lâche prise ! Ne vous infligez plus un stress insurmontable en voulant faire de votre vie la perfection. Ne pas avoir une maison nickelle, ni des enfants brillants dès la maternelle... Tout ça n'est pas grave, c'est même tout à fait normal ! 

Pour commencer, et se rétablir doucement de cette période de burn-out qui n'a pas du être facile, prenez du temps pour vous. En tant que parent, on a tendance à ne plus penser uniquement qu'à nos petits, en nous laissant idiotement de côté. Bien sur, les enfants sont notre priorité, mais pas totalité pour autant. Faites du sport, baladez vous, allez au cinéma... il est important de savoir faire du bien aussi à soi-même. Peu importe la manière, il est nécessaire de se faire plaisir.

Autre point important, osez demander de l'aide ! La honte, la culpabilité, la fierté, beaucoup de choses peuvent nous pousser à rester dans le silence. Toutefois, cela ne vous permettra pas d'aller mieux, bien au contraire. Il est important pour le parent de se confier à quelqu'un. Un seul rendez-vous, une simple discussion avec quelqu'un avec qui vous vous sentez à l'aise, peut tout changer. Pour une fois, laissez les enfants à un proche, aux grands-parents ou à une baby-sitter, et parlez, partagez votre expérience, laissez vous rassurer par ceux qui nous veulent du bien. S'ouvrir et trouver de l'aide et aussi un moyen de briser ce stress.

Une dernière chose à ne pas oublier : le conjoint, si il y en a, doit être un allié ! Outre les moments en amoureux, le fait de partager ses soucis fait également partie de la vie de couple. Le parent doit expliquer à son conjoint son ressenti et oser lui demander du soutien. N'oubliez pas qu'il est important de répartir les tâches dans le couple, pour soulager celui qui va mal.